Présentation

20 septembre, 2008

 

L »évangile oui et oui !

avec en plus les commentaires des exégètes modernes

Les religions en général, et les églises chrétiennes en particulier  reprèsentent parfois un piège pour les passionnés de vérité

Nous sommes trop souvent piégés par un « prêt à penser « qu’on nous a inculqué depuis notre enfance

Sans cesse il faut se remettre en question ,s’interroger sur nos croyances

1) Dans ce blog je voudrais d’abord partager  l’etat de ma recherche personnelle en partant des évangiles et en étudiant  l’histoire des églises, sans polémiques ,mais avec un coeur sincère

2) et tout en ayant un regard critique mais constructif sur ma propre religion ,je tiens à tendre la main aux croyants de toutes les autres religions .Car finalement il n’y a qu’un seul Dieu et tous les croyants sincéres sont  profondement respectables.

3) Une partie importante de mon blog est aussi consacrée  à l’art contemprain qui justement nous aide à penser autrement et  à faire « tabula rasa » sur toutes nos idées préconcues et souvent irrationnelles 

4) Enfin je cite une série de personnages ,des chercheurs de verités  tels des gnostiques des alchimistes,des   philosophes , des utopistes qui nous aident aussi à DE-PENSER ou à penser autrement

6é Vendredi de Pâques : S’il s’agit de débats sur des mots, sur des noms et sur la Loi … cela vous regarde. Actes (18, 9-18)

26 mai, 2017

 À Corinthe, une nuit, le Seigneur dit à Paul dans une vision : « Sois sans crainte : parle, ne garde pas le silence. Je suis avec toi, et personne ne s’en prendra à toi pour te maltraiter, car dans cette ville j’ai pour moi un peuple nombreux. » Paul y séjourna un an et demi et il enseignait parmi les Corinthiens la parole de Dieu. Sous le proconsulat de Gallion en Grèce, les Juifs, unanimes, se dressèrent contre Paul et l’amenèrent devant le tribunal, en disant : « La manière dont cet individu incite les gens à adorer le Dieu unique est contraire à la loi. » Au moment où Paul allait ouvrir la bouche, Gallion déclara aux Juifs : « S’il s’agissait d’un délit ou d’un méfait grave, je recevrais votre plainte à vous, Juifs, comme il se doit. Mais s’il s’agit de débats sur des mots, sur des noms et sur la Loi qui vous est propre, cela vous regarde. Être juge en ces affaires, moi je m’y refuse. » Et il les chassa du tribunal. Tous alors se saisirent de Sosthène, chef de synagogue, et se mirent à le frapper devant le tribunal, tandis que Gallion restait complètement indifférent. Paul demeura encore assez longtemps à Corinthe. Puis il fit ses adieux aux frères et s’embarqua pour la Syrie, accompagné de Priscille et d’Aquila. À Cencrées, il s’était fait raser la tête, car le vœu qui le liait avait pris fin.

 **

Corinthe  

À Corinthe, une nuit, le Seigneur dit à Paul dans une vision : « Sois sans crainte : parle, ne garde pas le silence. Je suis avec toi

Corinthe est un port ou vivent des centaines de dockers et avec eux des prostituées méprisées

Cliquez ICI 

 

Corinthe

Une ville où se rencontrent  des hommes de toutes les nations

Aquila et Priscille  viennent de Rome (Act 18,1)

Apollos vient d’Alexandrie (Act. 18,24)

Paul vient d’Antioche

Ce sont les 3 grandes villes de l’empire romain

**

Une ville  où il y a au moins 2 synagogues

Celle de Crispus qui devient chrétien (Act 18,8)

 et celle de Sosthéne qui s’oppose  à Paul

Paul y séjourna un an et demi et il enseignait parmi les Corinthiens la parole de Dieu.

**

Amour et folie

A tout ce monde Paul enseigne l’amour

pour tout ce monde il compose lk’hymne à la charité

 

L’amour prend patience, l’amour rend service,
il ne jalouse pas, il ne plastronne pas, il ne s’enfle pas d’orgueil,
il ne fait rien de laid, il ne cherche pas son intérêt,
il ne s’irrite pas, il n’entretient pas de rancune,
il ne se réjouit pas de l’injustice,…

(1 Cor 13,4)

**

A tout ce monde il prêche la folie de la croix

nous prêchons un Messie crucifié,

scandale pour les Juifs, folie pour les païens,

(1 cor 1,23)

**

Gallion

Gallion déclara aux Juifs : « S’il s’agissait d’un délit ou d’un méfait grave, je recevrais votre plainte à vous, Juifs, comme il se doit. Mais s’il s’agit de débats sur des mots, sur des noms et sur la Loi qui vous est propre, cela vous regarde.

Une fois  de plus

mais cette fois ci c’est un païen qui le dit

peu importe les lois ,les coutumes ,les mots ,les noms  

Importe seul :L’AMOUR  

**

Là, se résume l’évangile

là se résume la doctrine de Paul

Non la loi, mais l’amour !  

Fête de L’Ascension (Année A)

25 mai, 2017

 

Lecture 1 (Act.1, 1-11) : Tous responsables

Pendant 4o jours il leur est apparu et leur a parlé  du royaume de Dieu…Les Apôtres interrogeaient jésus  : « Seigneur, est-ce maintenant le temps où tu vas rétablir le royaume pour Israël ? » Jésus leur répondit : « Il ne vous appartient pas de connaître les temps et les moments que le Père a fixés de sa propre autorité….Mais vous allez recevoir une force quand le Saint-Esprit viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extré- mités de la terre. »

Pendant 40 jours il leur est apparu et leur a parlé  du royaume de Dieu

C’est à nous maintenant d’agir pour construire  le royaume de Dieu

avec la force de l’Esprit saint

**

Lecture 2 : (Éph 1, 17-23) : Jésus est Dieu

 « Dieu l’a fait asseoir à sa droite dans les cieux » Frères, que le Dieu de notre Seigneur Jésus Christ, le Père dans sa gloire, vous donne un esprit de sagesse qui vous le révèle et vous le fasse vraiment connaître….. Qu’il ouvre à sa lumière les yeux de votre cœur,  pour que vous sachiez quelle espérance vous ouvre son appel,

**

Evangile : Matt ;(28, 16‑20)

De toutes les nations faites des disciples : baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde.

 

ascension-de-jesus

 

2 messages en ce jour

1) Construisons le royaume de Dieu

2) Proclamons la divinité de Jésus  

**

Premier message : Etablir le royaume de Dieu

Qu’est ce que les apôtres ont fait  depuis 40 jours ?

Et nous

Qu’avons-nous fait , ?

Qu’avons-nous lu ,

Qu’avons-nous chanté  depuis Pâques ?

**

On a lu les récits des apparitions

Madeleine au tombeau

Les disciples d’Emmaüs

les repas au cénacle avec  les 11  

les repas au bord du lac

**

Dans les églises ,on a chanté des hymnes joyeux , entrainants

Alléluia !

**

On a aussi lu les actes des apôtres

partis annoncer les évangiles   

Philippe  à l’eunuque venu d’Ethiopie

Pierre au centurion  Corneille venu de Rome

Paul au grecs de l’Asie mineure

**

A nous maintenant de témoigner

pour étendre le règne Christ

le règne de l’Amour  

**

Avec la puissance de l’Esprit  

Depuis 40 jours on a lu les actes des apôtres

qui ont annoncé l’évangile avec la force de l’esprit

 

Philippe, Pierre Paul, Barnabé,

ont sans cesse agi avec le force de l’Esprit  

pierre le dit à propos de la conversion de Corneille

« ce n’est pas nous …c’est le Saint Esprit »

Paul à Lystres

 ce n’est pas nous …c’est le Saint Esprit »

**

Plusieurs fois Paul  changea d’itinéraire sous l’influence de l’Esprit

et c’est ainsi qu’il arriva en Gréce  

 **

Maintenant

à nous de témoigner !

le saint Esprit  nous donnera sa force

**

Deuxiéme message :La gloire de Jésus

Jésus est plus qu’un homme

Il est Dieu !

**

Les apôtres n’ont d’abord vu en lui qu’un homme

Peu à peu ils vont découvrir qu’il est Dieu

 **

Paul n’a pas connu Jésus homme

mais de suite , il a compris qu’il était Dieu  

d’où son épitre aux Ephésiens

Que l’esprit ouvre à sa lumière les yeux de votre cœur,  pour que vous sachiez quelle espérance vous ouvre son appel,

**

Les Chrétiens  le proclameront vraiment que lors des conciles de Nicée et de  Constantinople

Jésus  est Dieu

Ne soyons pas tristes

Soyons joyeux comme les disciples qui selon Luc repartir après l’ascension tout joyeux  

Soyons joyeux…Il retourne vers son pére

Soyons, joyeux .. Il retrouve sa gloire

**

Soyons joyeux… il nous a promis de nous envoyer le Saint Esrpoit

Il est avec nous pour toujours ! 

6é Mercredi de Pâques : Le discours de Paul à Athénes (Actes 17,22-18, 1)

24 mai, 2017

En ce jour ,à la veille de l’Ascension, on lit le discours que Paul a prononcé à Athénes

Paul, debout au milieu de l’Aréopage, fit ce discours : « Athéniens, je peux observer que vous êtes, en toutes choses, des hommes particulièrement religieux

A des Grecs

A des intellectuels

A des philosophes

Paul ,

debout à l’aréopage

donne un cours sur Dieu et la religion

Il y avait même des philosophes épicuriens et stoïciens qui s’entretenaient avec lui(Actes 17, 18).

Paul-à-Athénes

Qui est Dieu ?

 En effet, en me promenant et en observant vos monuments sacrés, j’ai même trouvé un autel avec cette inscription “Au dieu inconnu.” Or, ce que vous vénérez sans le connaître, voilà ce que, moi, je viens vous annoncer.

Dieu est un inconnu

On ne peut l’imaginer

Moise l’avait dit

Il faut mourir pour voir Dieu

**

On ne peut le définir

Les philosophes en sont incapables

eux qui disaient de Paul

Il parle  comme un perroquet (Actes  17, 18)

Ne sont ils pas eux mêmes des perroquets ?

On ne peut rien dire sur Dieu

Kant l’affirme

les Saints avec « Jean de la croix » le répètent  

« Nada, Nada »     ….Rien, Rien

**

Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qu’il contient, lui qui est Seigneur du ciel et de la terre, n’habite pas des sanctuaires faits de main d’homme ; il n’est pas non plus servi par des mains humaines, comme s’il avait besoin de quoi que ce soit, lui qui donne à tous la vie, le souffle et tout le nécessaire. À partir d’un seul homme, il a fait tous les peuples pour qu’ils habitent sur toute la surface de la terre, fixant les moments de leur histoire et les limites de leur habitat ;

A la rigueur ,

on peut égrener une suite de qualités

comme les musulmans qui donnent 99 noms à Dieu

Il est le créateur..le miséricordieux ,le juste etc …

mais ils sont  incapables de donner le centième  

**

Qu’est ce que la religion ?

Dieu les a faits pour qu’ils le cherchent et, si possible, l’atteignent et le trouvent, lui qui, en fait, n’est pas loin de chacun de nous.

Dieu est le Vivant  

Il n’est pas un dieu de pierre

comme ceux qui pullulent dans le forum d’Athènes  

en bas du Parthénon

**

Dieu  n’est pas loin de chacun de nous

il faut le chercher  

se mettre en relation avec lui

être de vrais religieux

relié à Dieu

et non des « religieux »qui se contentent de discuter  sur Dieu

comme les philosophes de l’Aréopage  

**

Car c’est en lui que nous avons la vie, le mouvement et l’être. Ainsi l’ont également dit certains de vos poètes :

Il nous donne la vie

Sans lui …nous ne pouvons pas vivre

Sans lui … nous ne pouvons pas progresser ,être en mouvement

Sans lui ….nous sommes  néants

**

Nous sommes de sa descendance. Si donc nous sommes de la descendance de Dieu, nous ne devons pas penser que la divinité est pareille à une statue d’or, d’argent ou de pierre sculptée par l’art et l’imagination de l’homme. Et voici que Dieu, sans tenir compte des temps où les hommes l’ont ignoré, leur enjoint maintenant de se convertir, tous et partout.

Avec lui…nous sommes de sa descendance  

Avec lui… nous sommes tout

Avec lui …nous sommes fils de Dieu

**

le kérygme

En effet, il a fixé le jour où il va juger la terre avec justice, par un homme qu’il a établi pour cela, quand il l’a accrédité auprès de tous en le ressuscitant d’entre les morts. » Quand ils entendirent parler de résurrection des morts, les uns se moquaient, et les autres déclarèrent : « Là-dessus nous t’écouterons une autre fois. » C’est ainsi que Paul, se retirant du milieu d’eux, s’en alla. Cependant quelques hommes s’attachèrent à lui et devinrent croyants. Parmi eux, il y avait Denys, membre de l’Aréopage, et une femme nommée Damaris, ainsi que d’autres avec eux. Après cela, Paul s’éloigna d’Athènes et se rendit à Corinthe.

Avec lui… nous mourrons et nous ressusciterons

Quelle joie !

mais comment le comprendre ?

comment le croire ?

Nous avons besoin de la lumière de l’Esprit saint

**

 Evangile (Jean 16, 12-15) : Esprit de vérité

Jésus disait à ses disciples : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter. Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière connaître. »

 

L’Afrique décrite par les premiers européens qui s’y sont aventurés

23 mai, 2017

D‘après « Quand les Européens  découvraient l’Afrique intérieure »  par Olivier Grenouilleau 

 **

Les chefs 

Les voyageurs sont obligés de passer par les chefs de la région  

Si ils obtiennent un droit de passage ,ils seront en sécurité

sinon ,les voyageurs prennent des risques

c’est ainsi que l’expédition de Park se termine mal (p 128)

**

Les habitations  

Les voyageurs n’ont pas l’air de s’offusquer en parlant de « misère »  ou de « sauvages » 

les villages ressemblent apparemment à ceux de nos campagnes à la même poque

Les maures habitent des tentes,  les bergers des huttes ,

les mandingues se contentent de chaumière  petites et commodes ;un mur de terre d’environ 4 pieds de haut ,sur lequel est une couverture conique  faite de bambou et de chaumes sert pour la demeure du roi comme pour celle du plus humble esclave .les meubles sont  également  simples …une jarre ..  quelques vases d’argiles (Park)  p 189

**

Mollien nuance 

Il écrit : rien ne distingue le palais d’un roi nègre de la case du dernier de ses sujets

**

Les voyageurs  traversent des grandes villes qui sont parfois fortifiées…comme chez nous

Joak est une ville une ville  de 2000 habitants  entourée d’une haute muraille  dans laquelle on a pratiqué un grand nombre de meurtrière (Park)  p 184

les habitants ont grand soin de balayer les allées qui conduisent à leurs cases (Caillé)

**

L’habillement des mandingues est simple ,propre et leur va bien

les grandes personnes sont vêtues sinon avec gout du moins avec propreté …(Lander)p 181

**

Les guerres

Ce sont souvent des petits conflits qui durent peu , sans de véritables motivations

La guerre est chose fréquente ,voir permanente   avec son cortège de destruction et de pillage  les guerres de nation à nation sont rares………….les rois font seulement les uns chez les autres des incursions pour enlever des esclaves………le plus fort est toujours  prêt à fondre sur le plus faible ..ils n’ont pas d’autre  but que de s’enrichir en faisant des prisonniers  pour les vendre (Gray) p 228

**

ils y avaient peu de morts

Il est vrai que l’essentiel est d’éviter de frapper trop fort afin de s’enrichir avec la vente des prisonniers  (Lander) p 236

**

La grande guerre qui va durer 10 ans a lieu plus tard, avec El Hadj Omar entre 1857 et 1864

Cliquez ICI 

**

Clapperton a quand même l’occasion de voir l’armée plus ou moins décomposé de Dan Fodio qui avait combattu avant 1815

Cliquez ICI 

je n’ai jamais vu d’armée marcher avec si peu d’ordre …Tout finissait  par une grimace ou une mine menaçante (Clapperton) p 233

**

  Les voyageurs ne semblent pas prendre consceince de l’importance des guerres musulmanes (p 238)

**

Agriculture et commerce

Je fus étonné de trouver dans l’intérieur  de l’Afrique ,l’agriculture à un tel degré d’avancement :leurs champs  sont aussi bien soignés que les nôtres.Ce sont de vrais laboureurs  qui travaillent pour avoir un belle et abondante récolte …ce ne sont plus les nègres esclaves  des mandingues (Caillé)p 243

**

Les commerçants  

Les routes ne sont pas sûres

Pour plus de sécurité ,il faut mieux se déplacer en caravane  

Des caravanes  pouvant regrouper  jusqu’à 400 personnes  …pour se prémunir contre les mauvaises rencontres..  les guerriers  de sentier  qui vivent de pillages

Ils fallait souvent payer des taxes   ….On essaie parfois d’y échapper mais difficilement ….mais plus encore .. ;c’est de la guerre que souffrent les marchands    (p 254)

 

6é Mardi de Pâques : Paul en prison à Philippes ( Actes 16, 22-34)

23 mai, 2017

En ces jours-là, dans la ville de Philippes, la foule se déchaîna contre Paul et Silas. Les magistrats ordonnèrent de leur arracher les vêtements pour leur donner la bastonnade. Après les avoir roués de coups, on les jeta en prison, en donnant au geôlier la consigne de les surveiller de près. Pour appliquer cette consigne, il les mit tout au fond de la prison, avec les pieds coincés dans des blocs de bois.

**

A Lystres ,Paul a été bien accueilli par le païens

mais il fut ensuite lapidé

**

à Philippes, Paul est bien accueilli par Lydie

mais il est  ensuite flagellé et mis en prison

**

Jésus l’avait dit

Je lui montrerai tout ce qu’il doit souffrir pour mon nom » Actes 9,  15-16 )

**

Paul  persévère il accepte

À cause de lui, j’ai accepté de tout perdre, je considère tout comme déchets, afin de gagner le Christ.» (Ph ; 3, 7-8). ..Pére non ce que je veux mais ce que  tu veux … je suis la servante du Seigneur …

**

Vers le milieu de la nuit, Paul et Silas priaient et chantaient les louanges de Dieu, et les autres détenus les écoutaient.

Au lieu de gémir

  Au lieu de se plaindre

Au lieu de se décourager

Paul chante et rend grâce

**

Tout à coup, il y eut un violent tremblement de terre, qui secoua les fondations de la prison

Paul  a la foi

il y croit

Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne: Transporte-toi d’ici là, et elle se transporterait (Mtt 17, 20);  

**

 à l’instant même, toutes les portes s’ouvrirent, et les liens de tous les détenus se détachèrent.

Les portes s’ouvrent

  l’Esprit souffle

l’Esprit agit

**

Le geôlier, tiré de son sommeil, vit que les portes de la prison étaient ouvertes ; croyant que les détenus s’étaient évadés, il dégaina son épée et il était sur le point de se donner la mort. Mais Paul se mit à crier d’une voix forte : « Ne va pas te faire de mal, nous sommes tous là. » Ayant réclamé de la lumière, le geôlier se précipita et, tout tremblant, se jeta aux pieds de Paul et de Silas.  Puis il les emmena dehors et leur demanda : « Que dois-je faire pour être sauvé, mes seigneurs ? » Ils lui répondirent : « Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et toute ta maison. » Ils lui annoncèrent la parole du Seigneur, ainsi qu’à tous ceux qui vivaient dans sa maison. À l’heure même, en pleine nuit, le geôlier les emmena pour laver leurs plaies. Aussitôt, il reçut le baptême avec tous les siens. Puis il fit monter chez lui Paul et Silas, il fit préparer la table et, avec toute sa maison, il laissa déborder sa joie de croire en Dieu.

**

Comme Saul ,lui même à Damas

Comme l’eunuque  Ethiopien (Actes 8, 26-40)

Comme Lydie et sa famille

e Cliquez ICI 

ainsi le geôlier reçoit le baptême et la communion

 

Chrétiens en prison

  Seigneur !   donne cette force

donne cette foi   à tous les chrétiens persécutés et mis en prison  dans le monde

Qu’avec la force de l’Esprit

ils sachent témoigner dans la joie   malgré les difficultés et les épreuves

Les voyages en Afrique de Mungo Park et Mollien au début du 19é

22 mai, 2017

D‘après « Quand les Européens  découvraient l’Afrique intérieure »  par Olivier Grenouilleau 

 **

L’époque  

Tous ces voyages  eurent lieu au début du 19é siècles ,avant  1830

au temps de ces voyageurs la traite des  noirs et le commerce légitime coexistent ,sans que le second semble encore  vraiment l’emporter sur la première  pourtant en perte de vitesses ( p 35 ) 

Quoi de commun entre un Mollien  fils d’avocat  ayant fait des études classiques  et un Caillé ,fils d’un boulanger alcoolique et condamné au bagne pour vol ?Mais ils sont tous jeunes. Mollien a 22 ans quand il part .Park et les frères Lander ont 24 ans ?Caillé a 25ans .Clapperton a 38 ans  (p 45)

 Tous se retrouvent  seuls en pays inconnus … Tous sont plus ou moins malades …Il succombent tous soit au cours du voyage  soit peu de temps après .C’est le cas  de Clapperton , Caillé et Richard  Lander .Mollien est le seul à s’éteindre  doucement à Nice âgé de 76 ans (p 53)

Chaque fois qu’une expédition un peu plus importante tend à se déployer ,elle est mise en échec  par la resistance des chefs interieurs ( p 54)

 **

 Mungo Park (1771-1806) 

Park est un ecossais

Il aurait été le premier occidental à explorer le fleuve Niger et à visiter les villes de  Ségou et Bamako.

Cliquez ICI.

Il effectue un  premier voyage entre 1795 et 1797)

Il travers le Sénégal visite le Kaarta mais est fait prisonnier pendant quatre mois par le chef  des maures Ali qui le traite en esclave…Il s’échappe et  atteint la ville de Ségou où il peut enfin voir le Niger. Il remonte le fleuve sur 110 km mais, épuisé et malade, décide de rejoindre Ségou

En 1805 ,il repart et meurt  noyé lors de la descente de rapides sur le Niger près de Bussa, dans le Nigéria actuel.

Il part  de Gorée et  rallie Bamako. Il descend le Niger en bateau .avec 40 Europeens  mais la maladie et les embuscades des autochtones déciment l’expédition : Malgré tout , il descend le Niger sur 1 600 km, avant d’être attaqué par les Haoussas. Sur le point d’être submergé, il se retire vers le fleuve où il se noie avec ses compagnons restants.Un guide et un porteur rescapés ont rapporté sa fin tragique.

Lander récupéra certains des effets de Park, mais son journal ne fut jamais retrouvé

 Il aime pas les maures autrement dit les musulmans  

Les maures ont tous les vices des arabes  ,sans posséder leurs  vertus. Ils se servent du prétexte d’une religion intolérante pour opprimer les étrangers ,tandis que les nègres surtout  les mandingues ,incapables de comprendre une doctrine qui met une foi aveugle à la place  des devoirs sociaux ,préférent  rester dans leur humble  ignorance(p 154)

Il est vrai que Park a été très malmené en tant qu’esclave de Ali  

j’étais étranger ,sans protection et chrétien. Chacun de ces titres suffisait pour écarter du cœur d’un maure tout sentiment d’humanité

 par contre  il fait l’éloge de l’hospitalité des noirs 

Je ne peux oublier  la charité désintéressé ,la tendre sollicitude avec laquelle ces bons nègres  depuis le roi de Sago jusqu’aux pauvres femmes qui en divers  temps  m’ont secouru  mourant de besoin dans leurs chaumières ,compatirent à mes malheurs et contribuèrent à me sauver la vie   ( p170)

**

Mollien (1796-1872) 

Mollien embarque en juin 1816 sur la célèbre frégate de la Méduse.  Il fait donc naufrage ,en réchappe et échoue sur l’île de Gorée 

En 1818, il est chargé par le gouverneur de la colonie d’aller reconnaitre les sources du Sénégal, de la Gambie et du Niger

Cliquez ICI 

**

Les descriptions  

Mollien admire : Du sommet de cette montagne ,un coup d’œil  magnifique s’offrit à ,nos regards Depuis que je m’étais enfoncé  dans l’ intérieur de l’Afrique ,mes yeux n’avait en rien aperçu de si beau une vaste plaine bien cultivée se déployait devant moi ; des champs egtianet entre mêles de bosquets d’arbres ;plusieurs grands villages annonçaient la richesse du pays au milieu du quel s’élevait Sedo  ville dont la population peut monter à 6000 âmes ( p 92)  

les chefs

 la sureté dont je ne cessais de jouir ,après un accord ,prouve que la foi des serments est gardé religieusement par les nègres …..par contre les petits rois  les roitelets sont souvent pitoyables et tyranniques (Mollien) p 132

 Molien note que les noirs ont hérité  des tous les vices des européens 

dans sa préface il écrit

le contact des européens a été funeste aux peuples qui habitent les côtes….(p 152)

**

L’hospitalité

Comme Park ,Mollien félicite les africains pour leur hospitalité  

Elle est pratiquée si généralement par les nègres qu’ils ne la regardent pas comme une vertu mais comme un devoir..Il l’exercent avec une générosité qui n’a pas de bornes et ne s’en font pas un  mérite (  p 170)

6é Lundi de Pâques : Lydie « curé » des Philippiens (Actes 16, 11-15)

22 mai, 2017

Avec Paul, de Troas nous avons gagné le large et filé tout droit sur l’île de Samothrace, puis, le lendemain, sur Néapolis, et ensuite sur Philippes, qui est une cité du premier district de Macédoine et une colonie romaine. Nous avons passé un certain temps dans cette ville et, le jour du sabbat, nous en avons franchi la porte pour rejoindre le bord de la rivière, où nous pensions trouver un lieu de prière. Nous nous sommes assis, et nous avons parlé aux femmes qui s’étaient réunies.

**

Lydie

L’une d’elles nommée Lydie, une négociante en étoffes de pourpre, originaire de la ville de Thyatire, et qui adorait le Dieu unique,

Lydie adorait Dieu , non un des dieux de la Grèce

mais le seul Dieu ,le créateur  

Yahvé

**

Elle écoutait

Lydie avait l’Esprit ouvert

accueillante

elle ne pouvait qu’être ravi par le message de Paul

qui parle de Dieu  comme un père  qui nous aime

 

Paul-et-Lydie

Le Seigneur lui ouvrit l’esprit pour la rendre attentive à ce que disait Paul.

Lydie est aussi à l’écoute de l’Esprit qui l’inspire

**

 Quand elle fut baptisée, elle et tous les gens de sa maison, elle nous adressa cette invitation : « Si vous avez reconnu ma foi au Seigneur, venez donc dans ma maison pour y demeurer. » C’est ainsi qu’elle nous a forcé la main.

Enfin Lydie  est hospitalière  

Non seulement elle croit

mais en plus , elle aime

**

C’est ainsi qu’elle est devenue la première « curé » des chrétiens  

le curé des Philippiens

(curé venant de cura = soigner)

Clqiuez ICI 

**

Elle  a cru en l’Esprit de vérité

qui l’a possédée

Cliquez ICI  

6é Dimanche de Pâques (A) : Je ne vous laisserai pas orphelins, je reviens vers vous

21 mai, 2017

 

Lecture 1 : Les serviteurs (Actes (8, 5‑17)

En ces jours-là, Philippe, l’un des Sept, arriva dans une ville de Samarie, et là il proclamait le Christ. Les foules, d’un même cœur, s’attachaient à ce que disait Philippe, car elles entendaient parler des signes qu’il accomplissait, ou même les voyaient. Beaucoup de possédés étaient délivrés des esprits impurs, qui sortaient en poussant de grands cris. Beaucoup de paralysés et de boiteux furent guéris. Et il y eut dans cette ville une grande joie….

Philippe

est un des sept

or 7 est le chiffre de la multitude

 

Philippe est un disciple du Christ

parmi la multitude des chrétiens

**

Il est « diacre »  c’est-à-dire un serviteur

comme doivent être tous les disciples du Christ

**

Un serviteur comme Jésus lui  même a été serviteur

en nous enseignant, en nous guérissant ,en nous lavant les pieds

en mourant pour nous

**

Ainsi la multitude des chrétiens

à l’exemple de Philippe doivent témoigner en étant aux service de tous

**

Les Apôtres, restés à Jérusalem, apprirent que la Samarie avait accueilli la parole de Dieu. Alors ils y envoyèrent Pierre et Jean. À leur arrivée, ceux-ci prièrent pour ces Samaritains afin qu’ils reçoivent l’Esprit Saint ; en effet, l’Esprit n’était encore descendu sur aucun d’entre eux : ils étaient seulement baptisés au nom du Seigneur Jésus. Alors Pierre et Jean leur imposèrent les mains, et ils reçurent l’Esprit Saint.

 Les apôtres à Jérusalem en sont stupéfaits

mais ils savent  bien que la vraie conversion des cœurs, la conversion en profondeur ne peut se faire qu’avec l’aide du Saint Esprit

**

Lecture 2 : Le serviteur  Jésus(1 P 3, 15-18)

Il a été mis à mort dans la chair ; mais vivifié dans l’Esprit.

C’est ce don de l’Amour qui nous ébloui

C’est la foi en ce salut qui nous sauve  

C’est l’espérance en ce pardon qui nous fait vivre

**

Evangile : Le Testament  du Serviteur (Jn 4, 15‑21)

Ce dimanche est le dernier avant l’ascension  

Jésus nous laisse son testament

 

Ascension

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Si vous m’aimez, vous garderez mes commandements.

Aimez vous !

**

Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous : l’Esprit de vérité, lui que le monde ne peut recevoir, car il ne le voit pas et ne le connaît pas ; vous, vous le connaissez, car il demeure auprès de vous, et il sera en vous.

Soyez plein d’espoir !

Mon Esprit sera toujours avec vous

**

Je ne vous laisserai pas orphelins, je reviens vers vous. D’ici peu de temps, le monde ne me verra plus, mais vous, vous me verrez vivant, et vous vivrez aussi. En ce jour-là, vous reconnaîtrez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi, et moi en vous. Celui qui reçoit mes commandements et les garde, c’est celui-là qui m’aime ; et celui qui m’aime sera aimé de mon Père ; moi aussi, je l’aimerai, et je me manifesterai à lui. »

Gardez la foi !

« Je suis avec le Père »

Il ne nous laissera pas orphelins

Il sera toujours notre Serviteur   

5é samedi de Pâques :Paul et le jeune Timothée originaire de Lystres (Actes16, 1-10)

20 mai, 2017

En ces jours-là, Paul, qui avait quitté Antioche avec Silas, arriva ensuite à Derbé, puis à Lystres. Il y avait là un disciple nommé Timothée ; sa mère était une Juive devenue croyante, mais son père était grec. À Lystres et à Iconium, les frères lui rendaient un bon témoignage. Paul désirait l’emmener ; il le prit avec lui et le fit circoncire à cause des Juifs de la région, car ils savaient tous que son père était grec. Dans les villes où Paul et ses compagnons passaient, ils transmettaient les décisions prises par les Apôtres et les Anciens de Jérusalem, pour qu’elles entrent en vigueur. Les Églises s’affermissaient dans la foi et le nombre de leurs membres augmentait chaque jour. Paul et ses compagnons traversèrent la Phrygie et le pays des Galates, car le Saint-Esprit les avait empêchés de dire la Parole dans la province d’Asie. Arrivés en Mysie, ils essayèrent d’atteindre la Bithynie, mais l’Esprit de Jésus s’y opposa. Ils longèrent alors la Mysie et descendirent jusqu’à Troas. Pendant la nuit, Paul eut une vision : un Macédonien lui apparut, debout, qui lui faisait cette demande : « Passe en Macédoine et viens à notre secours. » À la suite de cette vision de Paul, nous avons aussitôt cherché à partir pour la Macédoine, car nous en avons déduit que Dieu nous appelait à y porter la Bonne Nouvelle.

 

Paul est de retour à Lystres

là où les païens l’ont si bien accueilli

là où les juifs l’ont lapidé

**

Paul entreprend son 2é voyage  

pour annoncer l’évangile aux nations  

**

Son programme est clair  

être à l’écoute de l’Esprit ….en famille…respectueux des coutumes …avec les jeunes

**

L’action du saint Esprit  

Par 3 fois Paul change d’itinéraire en fonction de l’Esprit

le Saint-Esprit les avait empêchés de dire la Parole dans la province d’Asie

…Ils essayèrent d’atteindre la Bithynie, mais l’Esprit de Jésus s’y opposa

enfin il eut un songe

 un Macédonien lui apparut, debout, qui lui faisait cette demande : « Passe en Macédoine et viens à notre secours..

Paul le sait !

Paul en est convaincu !

Seul l’Esprit est à l’œuvre  

Seul l’esprit change les cœurs

**

Paul se veut attentif au souffle de l’Esprit

l’Esprit souffle ou il veut .On ne sait d’où il vient ,ni où il va (Jn 3)

« sans moi vous ne pouvez rien faire » (Jn15,5)

tout ce que vous demanderez en mon nom ,je le ferai (Jn 14, 13)

mais « en mon nom »

c’est-à-dire sous le souffle de l’Esprit

**

En famille

 

Timothée-Rembrandt

la mère de Timothée  était une Juive devenue croyante, mais son père était grec

l’esprit souffle aussi au sein des familles croyantes et ouvertes aux monde  

d’où l’importance de la famille

Paul connait bien la famille de Timothée

 J’évoque le souvenir de la foi sincère qui est en toi, foi qui habita d’abord en Loïs ta grand-mère et en Eunice ta mère, et qui, j’en suis convaincu, réside aussi en toi.(2Tm 1, 5)

**

Le respect des coutumes

et le fit circoncire à cause des Juifs de la région, car ils savaient tous que son père était grec.

Paul  est souple

il respecte les coutumes

**

La confiance en la jeunesse

Timothée était un jeune

Paul désirait l’emmener ; il le prit avec lui

Bien lui en prit !

Timothée fut un disciple modèle

le  premier évêque d’Ephese

Cliquez ICI  

Les voyages en Afrique de René Caillé et de Clapperton au début du 19é siécle

19 mai, 2017

D‘après « Quand les Européens  découvraient l’Afrique intérieure »  par Olivier Grenouilleau 

 

René Caillé (1739-1838) : Tombouctou

fils d’un boulanger alcoolique condamné au bagne pour vol ,il s’évade en lisant des romans d’aventure  

Cliquez ICI 

**

En Avril 1827 ,il part de Boké  longe le massif de Fouta Djalon, passe les sources du Sénégal, atteint Tiémé dans l’actuelle Côte d’Ivoire où il tombe malade .

En Janvier 1828 il reprend sa route , séjourne à Djenné  du 11 au 23 mars 1828 .puis  prend un bateau pour Tombouctou qu’il atteint le 20 avril 1828

Le 4 mai, il se joint à une caravane pour aller au Maroc et atteint Féz

 **

Clapperton(1766-1827) : Sokoto

Clapperton est né en 1766

Il commence à explorer l’Afrique  en 1822

Cliquez ICI  

**

1é voyage

En 1822 Clapperton part de Tripoli ,atteint le lac Tchad , traverse le Bornou où il est très bien accueilli par le sultan .Il suit donc la route que les commerçants empruntent depuis si longtemps

Cliquez ICI  

Il passe ensuite a Sokoto

 il fut comblé de marques d’attention les plus flatteuses  …par Bello le sultan (p 41)

Cliquez ICI 

Clapperton rentre à  Tripoli  en janvier 1825

**

2é voyage

 A Sokoto Clapperton apprit du sultan Bello  que l’établissement d’une relation amicale avec l’Angleterre lui serait  très agréable ..de même qu’il était t prêt à adopter des mesures propres à arreter la partie du commerce des esclaves  p 42

Clapperton y retourne donc .

Il arrive en novembre 1826 à Ouidah  avec Richard Lander, traverse le pays Yoruba et le fleuve Niger,  atteint Kano en juillet puis Sokoto. Il projette ensuite de se rendre au Bornou mais meurt de  dysenterie le 13 avril 1828.

 Richard Lander, rentre en Europe en rapportant les notes de Clapperton (p 52)

puis repart en 1830 avec son frère

le pays au-delà de Fariga ressemble à quelques unes des plus belles provinces d’Angleterre vers la fin du mois d’avril tant il est verdoyant et magnifique( p 95)

  mais Lander est moins enthousiaste en parlant des habitants

en pensant à nos petites maisons si propres et leurs habitants si affairés ,les sales huttes de boue et les naturels indigènes souillent de leur aspect le pays qu’ils habitent et l’âme se resserrent ici à la vue d’une belle nature au lieu de s‘épanouir p 97

 à l’intérieur des terres, le peuple est plus sérieux  plus grave dans ses manières que ceux qui avoisinent les côtes …presque tous les nègres de la côte sont de misérables fripons( p 152 …)

12345...504