Traherne ,un poete anglican

 

 Traherne (1637-74)

était un poète, prêtre anglican en 1660  Il fut seulement connu en 1908 par la publication de son œuvre Centuries of méditations « 

Sans cesse il avait le don de s’émerveiller

et de voir au-delà des êtres ,leur essence 

 

ah! Comme les vieillards 

 paraissaient des êtres vénérables et révérenciels !

chérubins immortels ! 

 Et les jeunes hommes!   des anges resplendissants …. 

  les rues étaient à moi, les temples étaient à moi , 

les gens étaient à moi 

Quand Jacob se réveilla il dit

Dieu est ici et je ne le savais pas (Thomas Traherne)

Ne pas voir les yeux fatigués, les rictus méchants

les rides profondes ,les cicatrices de la vie

Ne pas voir la couleur de la peau

Le visage rouge de celui qui boit

Ne pas voir la démarche hésitante de la personne âgée  

ou la démarche agressive du jeune qui défit l’humanité

La cravate du bourgeois ou la casquette du gamin

La beauté resplendissante de la jeune fille qui croque la vie

Ou les muscles de l’athlète de la nageuse

Tout cela ce n’est que l’extérieur

Devinez à travers la texture de la peau

Comme à travers le texte d’un écrivain

La vie réelle « essentielle »

Voir  ce que Corbin sous l’influence des mystiques d’Ispahan appelle l’imaginal

Voir la souffrance de l’homme qui a les yeux cernés

la révolte de celui qui fait le malin ,

la générosité de celui qui donne ,

la joie de la mère qui enfante

ou du pacifique qui lutte pour la bonne entente entre tous les hommes

Laisser un commentaire