La création en 6 jours ou l’HEXAMERON :les animaux

  Déjà la vie mouvante est apparue au sein des eaux

 où les poissons frétillent, sautent et glissent

 Les poissons à la mâchoire énorme ou à la fine bouche

 Les poissons à écailles ou à peau lisse

 Les poissons à moustaches ou les poissons scies

 Les poissons électriques

 Les poissons qui résistent

à des pressions sous des mètres cubes d’eau

**

Dorénavant ces êtres des mers à leur tour vont se transformer en

calcaire qui plus tard servira pour bâtir les maisons des hommes

**

Et le matin au lever du jour

l’oiseau s’élance et chante.

Il gazouille, siffle, roucoule

Solitaire, s’ébattant de branche en branche

ou en groupe, s’éloignant d’un même élan, du même arbre

Et le vent murmure dans le duvet de leurs fines ailes

Les hérons blancs au bord de l’eau

Les Flamands roses

Le petit Martin-pêcheur bleu et rouge

allant et venant sous la foret inondée

Les canards sauvages, rasant l’eau

la mouette au-dessus des mers

L’Hirondelle sur les fils électriques

La fauvette si fine et le guêpier au bec recourbé

Tandis que là haut, dans les hauteurs ,l’aigle plane

L’alouette avec des cris perçants                 

s’élève, tombe, remonte, retombe

Dans la basse cour ,la poule picore, suivie de ses poussins

gardée par le coq vigilant et jaloux

Ce coq fier et orgueilleux qui après un vigoureux battement d’ailes

annonce le jour

Le canard dandine, clopin clopant.

Il se dirige vers la mare

retrouvant sa dignité, il nage avec majesté

      **

Et Dieu en remplit les cieux

Et Ils se multiplièrent

**

Le crocodile, ce Lèviathan

« que tu formas comme pour t’en rire«   (ps.104),

étendu sur le sable, se chauffe au soleil

 L’Hippopotame, Behemot

 sort les oreilles, les yeux, son gros museau à ras de l’eau

 La panthère bondit.

 La girafe légère sautille.

 L’éléphant comme un monstre avance lourdement

 balançant les oreilles et relevant la trompe

 La souris grignote

 le chat miaule ,le chien aboie.

 La vache broute rumine et meugle

**

 Richesse de la vie

 Quel est le lieu sur terre ou la vie n’existe pas?

 Le Phoque des pays froids et le pingouin et la baleine

 Les poissons mystérieux aux multiples phares au fond des mers

 Les chamois la marmotte dans les sommets

 Au sein de la foret la plus profonde, la plus humide

 la mouche est là

  bleue, verte, noire, rouge

  et la fourmi et la termite et le moustique.

  Ils sont là

  dans les feuilles mortes, dans les troncs abattus ,pourris

  le scorpion ,l’araignée et le serpent

    DIEU VIT QUE CELA ETAIT BON 

Laisser un commentaire