Il Est fou..Il nous fait peur ..Il est different ..IL est POSSEDE

Commentaire de Mc 4,35-6,6 

La tempête apaisée

Dans ce passage, Marc aborde le problème du Mal qui telle une tempête, un tsunami déferle sur le monde . Jésus menace ce mal .Il s’élève contre le mal et debout s’écrie :

Silence ! calme toi !

Puis avec ses disciples, il arrive au bord du lac ou vit un homme solitaire

Le Gérasenien 

Il est fou ,il est drogué,il est alcoolique il nous fait peur ,

il est différent,il est POSSEDE.

disent les gens

à  propos d’un homme qui vit isolé dans la montagne

**

Un Homme sans domicile fixe qui  vit dans un cimetière

Un Homme qui crie sa misère

Comme les milliers de réfugiés à l’heure actuelle

Un Homme gravement malade qui souffrent dans tout son être 

**

Or Les AUTRES au lieu de le libérer, l’on enchaîné davantage

 car ils ont peur .

Ils ont peur de l’étranger.

Ils ont peur de la souffrance

Ils ont peur de celui qui pense autrement

Ils ont peur de l’homme solitaire 

**

Jésus , quant à lui,  engage le dialogue

Il s’approche, il écoute, il essaie de comprendre.

Il parle avec respect 

 Alors !

 l’homme, se sentant enfin respecté, ne crie plus, 

 il parle

C’est par la parole, par le dialogue que l’homme est  sauvé .

La suite est étrange .Jésus envoie les mauvais esprits qui sont légion (comme les armées romaines) dans un troupeau de cochon .Les propriétaires du troupeaux se rebiffent et chassent Jésus .N’est ce pas l’image de notre société de consommation celle des financiers, celle des capitalistes, celle des marchands pour qui l’homme ne vaut rien. et pour qui  seul compte l’argent ? On n’a que faire du respect de l’homme devenu un esclave du travail au service d’une minorité qui ont des parachutes dorées

Ce récit du possédé est suivi par celui de la petite fille de Jaïre qui est malade et d’une vieille femme qui souffre depuis 18 ans

Jaïre était un notable de la synagogue qui a dû s’abaisser devant jésus pour dialoguer avec lui

La vieille femme a dû lutter contre sa timidité pour prier jésus

Tous les deux ont dû faire un effort pour dialoguer avec l’autre. Ils  furent libérés

Laisser un commentaire