Dans l’évangile selon Saint Marc ,LA MULTIPLICATION DES PAINS : Une foule en liesse qui apprend à vivre en communion

Commentaire de Mc 6,30 à 7,1 

Les apôtres sont fatigués

        Venez et reposez vous un peu à l’ecart 

Apres le travail, il faut se ressaisir dans la méditation intérieure

Ce repos hebdomadaire que certains veulent sacrifier au profit du commerce est indispensable

Mais encore une fois l’argent passe avant  l’HOMME

**

La foule était comme des brebis qui n’ont pas de berger

La foule las, fatiguée, désespérée ,meurtrie

 mal nourrie , en guerre, réfugiés

Une foule qui fuit

      J’ai pitié de cette foule   

                                                           ** 

Jésus ne vient pas condamner mais sauver

          Donnez leur vous même à manger 

D’où l’embarras des apôtres :

Que pouvons nous faire ?

Nous  n’avons que 5 pains et 2 poissons

Comme nous sommes impuissants devant toute la misère humaine

**

Et Jésus reprend les paroles de l’alliance

« il leva les yeux au ciel, prit le pain, le bénit et le distribua »

Ce sont les paroles de la messe redite tous les jours

en tous lieux ,en tous temps

Il faut rassembler autour du Christ (l’oint)

dans un profond respect mutuel ,une grande communion universelle

Tous CO-PAIN

 nous mangeons le même pain

Apprendre à vivre ensemble

**

Ce récit est suivi par la marche sur les eaux .Peu importe la marche en elle même !ce qui importe est la parole centrale de ce passage

                         Courage ! N’ayez pas peur 

                                                                **

Cette multiplication des pains est tellement importante que Marc la raconte une 2é fois en Mc 8  .Elle nous rappelle la traversée du peuple dans le désert avec Moise ,au temps de l’ancienne alliance .Elle annonce la Cène le repas de la nouvelle alliance

**

C’est aussi un formidable pique nique d’une foule en liesse. D’où le mot eucharistie qui veut dire rendre grâce   

Laisser un commentaire