L’entrée du fils de David à Jérusalem (Mc 10,46-12,44)

Une nouvelle section de l’évangile de Marc

commence avec le cri de l’aveugle Bartimée

« Fils de David aie pitié de moi » et se termine par l’obole de la  veuve

**

11,46 Fils de David aie pitié de moi

11,10  Beni soit le royaume qui vient de notre père David  

12,35  comment les scribes peuvent il dire que le christ est fils de David ?

**

David est donc bien présent au cours de cette section de l’évangile

et il est troublant de comparer ce passage avec la fuite de David sur le mont des oliviers

quand son fils Absolom se révolte contre lui        2 Samuel 15,30 et ss

**

Le mont des oliviers

a)  David gravit en pleurant le mont des oliviers   2 Sam   15,30

Certains arrivent vers lui avec la tunique déchirée 2 Sam   15,32

On vint à sa rencontre avec des ânes qui « serviront de monture à la famille du roi »                     2 Sam 16,1

Shimei profère des malédictions contre David    2 Sam  16,5

**

b) Jésus s’approche du mont des oliviers  Mc 11,1

Bartimèe supplie jésus de le guérir

Ils amènent un ânon à Jésus  et ils mettent sur lui leur manteau  Mc 11,8 

 Autant David est rejeté, autant Jésus est acclamé

Ensuite Jésus entre dans le temple et chasse les vendeurs du temple

 

Le temple ,une maison de prière  Mc 11,15

a) David a voulu le premier construire un temple  pour abriter l’arche d’alliance

mais le  Prophète Nathan l’en dissuade  2 Sam 7,1

le temple fut construit plus tard par Salomon qui commença aussi à célébrer des sacrifices

et c’est ainsi que peu à peu le temple devint un repaire de marchands qui faisaient des profits grâce aux sacrifices 

b) David était un homme de prière et longtemps on lui attribua la composition des psaumes

   Jésus le fils de David vint donc dans le lieu saint

Ma maison  est une maison de prière

 et vous en avez fait un repaire de brigand 

Le pardon Mc 11,25

Si vous avez quelque chose contre quelqu’un pardonnez 

 Que vient donc faire ce verset en cet endroit alors que l’on a lu l’épisode curieux du figuier maudit  présenté comme une incitation à croire et non à pardonner ?

Marc ne pense t il pas alors à David qui pardonne à son fils Absolom en pleurant et en jeûnant

Mon fils Absalom ! Mon fils Absalom que ne suis-je mort à ta place (2 sam 19 )

David a pardonné mais combien de fois lui-même a  été pardonné de ses innombrables fautes  ?

 

Le psaume 118 cité en Mc 12,10

Ce Ps 118 est  attribué à David .Il est chanté en l’honneur du roi qui entre à Jérusalem

Laisser un commentaire