LA Parabole de l’ivraie est peut être une invitation à la PATIENCE

Voir synopse (Mtt 13-24) 

Cette parabole est racontée seulement par Matthieu

Un homme sème de la bonne semence .Son ennemi sème de l’ivraie. Les serviteurs veulent arracher aussitôt la mauvaise herbe

Le maître leur dit

Patience

En conclusion ,il est dit qu’à la fin des temps, on séparera le bon grain du mauvais grain

**

Jésus n’explique pas la parabole (Mtt 13,34)

Mais Matthieu, un peu plus loin ,en bon enseignant, ressent le besoin de l’expliquer en la moralisant (Mtt 13,36-43)  

Nous serons jugés à la fin des temps. Tous ceux qui font l’iniquité seront jetés dans la fournaise de feu

** 

Telle est l’interprétation de Matthieu

Mais jésus ne voulait il pas donner un autre leçon,  à savoir la patience ?

Avec la phrase centrale :

Ne faites pas encore le tri.

De peur que ramassant l’ivraie, vous ne déracinez avec elle le blé 

**

Comme le maître de la parabole, soyons patient avant de condamner

Soyons patient, on peut se tromper sur nos jugements

Le manichéisme n’est pas loin quand on sépare le bien du mal, quand on distingue entre les pays du mal et les pays du bien

**

Le semeur est un homme BON qui sème de
la BONNE semence 

Il a le souci de ne pas arracher du bon grain en même temps que le mauvais.

Dans son explication, Matthieu dit que le semeur est « le fils de l’homme »qui est le titre  employé dans les apocalypses quand il est question du juge, à la fin des temps. Matt est en effet profondément imprégné par  cette culture, lui, le plus juif des évangélistes


Laisser un commentaire