L’interprétation des paraboles évolue ,dans l’attente de la parousie

 

Les serviteurs vigilants   

Voir Synopse  Luc 12,35-38 

Il faut veillez et attendre le retour du maître

La conclusion finale semble se trouver en luc 12-40

 « Veillez car  le fils de l’homme reviendra à la fin des temps »

Nous aurions donc une parabole sur
la PAROUSIE qui est le retour du messie à la fin des temps

**

Mais il se trouve un verset  troublant

Mettez votre ceinture (mettre votre tablier,ou retroussez les manches, et tenez vos lampes allumés)

C’est l’attitude du serviteur qui la nuit attend le retour du maître pour le servir aussitôt

Et un peu plus loin on a l’impression que le scribe s’est trompé, car ce n’est plus le serviteur qui sert  mais c’est le maître

**

C’est le maître qui se ceint les reins et qui sert les serviteurs 

**

Cette phrase à première vue étonnante est finalement extraordinaire et centrale  

Si nous sommes prêts à servir le seigneur c’est lui même qui nous servira, qui nous comblera de sa plénitude de sagesse et d’amour  

De nouveau, le monde est renversé

De nouveau, comme il est dit dans la table d’émeraude « ce qui est en haut est en bas et ce qui  est en bas est en haut

Mais avec en plus ici la certitude d’être comblé dés maintenant et non à la fin des temps

Le service des autres n’est il pas source de joie et d’épanouissement  

**

Cette invitation à se mettre aussi au service des pauvres de exclus des sans papiers de la part de Luc l’évangéliste des pauvres n’est pas étonnant

Mais la conclusion qui se retrouve un peu plus loin a donné un autre sens à cette parabole

Il faut attendre le retour du fils de l’homme à la fin des temps

On a admis cette conclusion pendant des siècles, d’autant plus que cette interprétation  est celle de la courte parabole suivante

Le fils de l’homme viendra comme un voleur , à l’heure que vous ne pensez pas

L’intendant fidèle et sobre

Voir synopse Luc 12,41-46 et Mtt 24,43 

Il est surtout question ici du responsable des serviteurs qui prend soin de la bonne marche de la maison et qui veille à ce que les autres serviteurs soient bien traités

Il est évident qu’il s’agit d’une leçon donnée aux  responsables des jeunes communautés chrétiennes

Une telle leçon ne nous étonne pas de la part de Matthieu  le moralisateur 

Quant à Luc, il destine cette parabole à Pierre, le grand responsable,et qui aurait posé la question

**

Seigneur est ce à nous que tu destines cette parabole ? 

**

Le sens de la parabole a été  déplacé

Le premier sens : les responsables des communautés seront jugés

Deuxième sens :   il faut attendre le retour du messie ,
la Parousie


 

Laisser un commentaire