Parabole de l’enfant prodigue ou du Père miséricordieux

Ne se trouve que dans Luc

Voir synopse Luc 15,11

 

L’interprétation de la parabole a évoluée en fonction de la parénèse (morale)

 

Un Homme avait 2 fils.

Le plus jeune lui demande son héritage et part faire la fête

Le deuxième fils reste travailler pour son père

Le jeune fils dépense tout son argent, devient pauvre et décide finalement de retourner chez son père qui lui pardonne

Conclusion moralisante : il faut se convertir

**

Et pendant des siècles, cette parabole servit au cours des cérémonies religieuses pour nous inciter à nous convertir .Les fidèles reprenaient en refrain  la phrase :

**

Oui je me lèverais et j’irais vers mon père 

**

Mais depuis peu, certains exégètes ont rappelé pertinemment que la conclusion d’une parabole se trouve à la fin

A la fin du récit,le père dit au fils aîné qui récriminait car le père accueillait trop bien le fils perdu . « Nous devions faire une joyeuse fête car ton frère était mort et il est revenu 

**

                           Il était perdu et je l’ai retrouvé 

**

Le père montre ainsi toute sa tendresse pour son fils. Il est MISERI-CORDIEUX

Ce qui, veut dire ; Avoir le cœur ouvert à la miséricorde des autres

 

De la même façon Luc montre la joie du berger dans la parabole de la brebis perdue et celle de la femme dans la parabole de la pièce d’argent perdue et retrouvée

 


 

Laisser un commentaire