La vigne dont parle Jésus , c’est quoi ? Jn 15

**

Dans les écrits bibliques et les livres apocryphes, la vigne  représente le« peuple de Dieu » 

**

Mais qui est le peuple de Dieu ?

Est-ce l’église officielle  (catholique ou protestante) ?

Est-ce l’ensemble des fidèles qui se disent chrétiens ?

Le bon chrétien peut alors se considérer comme étant  le bon sarment de la vigne et s’attribuer sans complexe la phrase de Jésus

15,10   Je suis le cep, vous êtes les sarments 

**

Mais, celui qui ne croit pas en Jésus se sent  rejeté

Il est le mauvais sarment   

Tous les non baptisés seront jetés qu feu …. Oh là là !

Cette interprétation avait  à juste titre scandalisé Darwin, dont on parle beaucoup en cette année 2009  

Il ne pouvait accepter que Dieu ait pu rejeté tous ses amis qui l’entouraient et qui ne croyaient pas en l’évangile

15, 6 Si quelqu’un ne demeure pas en moi, 

 on le jette dehors comme le sarment et il se dessèche 

**

Mais si la vigne était autre chose que cette assemblée de croyants d’une église officielle  !  

On pourrait légitimement  le penser en relisant la suite du texte

15,9 demeurez en mon amour

15,10 Si vous gardez les commandements vous demeurerez dans mon amour 

La vigne serait donc l’assemblée de ceux qui essaient de pratiquer le commandement

Aimez  vous les uns les autres

Peu importe qu’ils fassent partis d’une église ou qu’ils croient en Jésus Christ  

Du moment qu’ils cherchent cet amour entre tous

**

Il est vrai que celui qui n’aime pas, celui qui systématiquement rejette ceux qui ne pensent pas comme lui ,ceux qui n’ont pas la même religion que lui…  

Celui-là s’exclut lui même de la communauté des hommes et il se dessèche

**

Quant à jésus,  il n’est ni la vigne,  ni le vigneron, il est le cep c’est à dire le pied de vigne

15,1 Je suis le cep 

Dans ce cep circule la sève

Dans ce cep, circule la vie d’amour qui va se répandre dans les sarments

Dans ce cep, circule  le sang de la nouvelle alliance qui  se répand dans le corps mystique de ceux qui « aiment »   

15 ,13  Il n’est pas plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis

Laisser un commentaire