Deuxième épître aux Corinthiens : la lettre de réconciliation (1,1 à 2,23) et (7,5 à 7,16) :

Cette lettre devrait se trouver à la fin de l’épître, après la lettre douloureuse puisque Paul et les Corinthiens sont enfin réconciliés

.Le copiste de l’époque devait travailler un peu vite et a rassemblé toutes ses archives un peu n’importe comment

Il a encore fait plus fort!  En intercalant au milieu de la courte lettre de réconciliation, un autre billet sur le ministère des apôtres

**

Cette lettre commence par une action de grâce comme dans les autres lettres (Ph.. Th..), mais ici elle est plus accentuée car la réconciliation a eu lieu

**

Paul  est consolé.

Il va donc de nouveau pouvoir consoler les autres.

Les termes  » consoler » et « consolation » se trouvent 10 fois

2 Cor 1,12    Il avait agi selon sa conscience  avec sincérité

2 Cor 12,19  Il avait l’intention de venir à Corinthe, mais il a préféré s’abstenir pour les ménager

2 Cor 2,6     Un homme en particulier semble être à l’origine des querelles. Il faut  lui pardonner

2 Cor 2,23   Paul part pour
la Macédoine

 Le copiste trouve sans doute judicieux, puisque Paul part ,de placer à cet endroit le long discours sur le ministère des apôtres

**

2 Cor 7,5     Paul est arrivé en Macédoine

2 Cor 7,10  Il constate que sa lettre douloureuse a porté ses fruits 

2 Cor 7,14  Tite donne des bonnes nouvelles de Corinthe 


 

 

Laisser un commentaire