Les images alchimiques retrouvées chez Brueghel

Dans certains de ses tableaux exubérants, Bruegel (1520-69) le vieux, peint des athanors , des éprouvettes ,des yeux , des sphères, des vaisseaux

La matière première que le chimiste place dans son éprouvette est représentée par un crapaud

Les oeufs sont  brisés,

Les coquilles sont éparpillées.

Le mystique se retrouve tragiquement seul ,

dans sa recherche des origines. (oeuf)

Il est comme Saturne

ce vieillard armée d’une faux

ce dieu de la mélancolie

qui s’appuie sur une béquille en forme de tau

et qui sans fin verse un liquide

dans un récipient qui reste vide

Le sexe féminin ,

qui engendre la  vie

ressemble étrangement à un arbre creux et pourri

tailladé

 par une lame aiguisée ,située entre 2 oreilles

qui évoque

 le sexe masculin

Des hommes déculottés

rejettent leurs excréments en forme de pièce d’or

et ainsi purifiés de tout mal et bien décrottés

peuvent se plier sous  la houlette

 de l’oiseaux des occultistes : la chouette

Cette alchimie spirituelle attire évidemment beaucoup de moines, parmi les plus intellectuels et les plus audacieux

Les maîtres en ce domaine sont tous des lettrés des savants, des voyageurs

Laisser un commentaire