Aurora consurgens : l’auteur inspiré par Senior un chiite et Joachim de Flore,un cistercien

Joachim de Flore 

Le « lever de l’aurore » fut sans doute écrit à la fin du 13é siècle

C’est l’époque des cathares, des croisades, des spirituels

Evidemment l’auteur du livre est imprégné des idées de son époque

Les cathares renient la chair

Tandis que les disciples de Joachim de Flore exaltent  l’esprit

**

Joachim de Flore est un abbé cistercien  qui divise l’histoire du monde en  3 périodes   

- L’ère du père  correspond a l’ancien testament ,

- l’ ère du fils devait se terminer selon lui en 1260

- L’ère du Saint Esprit devait donc arriver

Le Saint Esprit allait se répandre dans le monde grâce en particulier aux « Parvuli » c’est-à-dire les enfants ,car c’est ainsi qu’on appelait les nouveaux ordres mendiants, les franciscains et les dominicains

On interprétera
la Bible d’une façon symbolique  grâce à « l’intelligence spirituelle »  

D’où à cette époque , la multiplication des mouvements du Saint Esprit 

Les frères spirituels, les pauvres de Lyon ,les béguines et autres mouvements se multiplièrent et au nom du renouveau

Ils critiquèrent  l’église officielle en réclamant plus d’humilité et de pauvreté de la part des clercs et plus de ferveur de la part de ses fidèles

L’auteur de « l’aurora » qui appelle à la purification par l’eau et le feu et qui  exalte l’Esprit était certainement un adepte de ces mouvements

**

C’est aussi la période des croisades

Les croisés sont revenus avec des manuscrits arabes ou persans, dont ceux de  Geber (+815) ou de Senior qui va désormais être largement commenté

**

Senior Zadith (900-960)    

Iranien chiite, très souvent cité dans « aurora consurgens » écrit en particulier « eau d’argent et terre d’étoiles » ou  » tabula chemica«  qui est une  épître écrite par le  soleil pour la lune

Il a annoté la » turba philosophorum  » ou l’assemblée des philosophes » sans doute d’origine arabe ou même grec  Il s’agit de 12 philosophes qui discutent  sur les fondements de l’Alchimie

**

La plupart des traductions latines des textes arabes proviennent de Harran ou une école  était très florissante jusqu’en 1090

A Harran on pratiquait la correspondance entre les planètes et les métaux

Au 12és il semble que le père Elie adjoint de saint François pratiquait l’alchimie après avoir été en Syrie et en particulier à Harran  .Il est vrai que saint François pratiquait  le langage des oiseaux et était très proche de la nature

Laisser un commentaire