L’Hôtel Lallemant à Bourges construit par des alchimistes qui attendaient le règne du saint Esprit

Un hôtel devenu l’hôtel du mystère ,l’hôtel  des alchimistes

1) L’hôtel fut construit par Jean Lallemant et son fils 

Jean Lallemant était le maire de la ville et commerçant .Lui et son fils appartenaient à l’ordre de Notre Dame de la table ronde et devaient donc être des personnages très respectés

Cependant leur foi ne devait  pas être très conforme aux yeux des autorités religieuses car ils cachaient leur croyance,ce qui est le propre des alchimistes  

Certes à cette époque, l’inquisition n’était plus très active, mais quand même ! Giordani Bruno, un autre alchimiste fut brûlé en 1600

**

2 ) Cet hôtel fut terminé en 1518

Or  en 1517 Luther affiche ses 95 thèses à Wittenberg et inaugure ainsi la reforme protestante

On est donc dans une époque charnière, au niveau de la foi. Les réformes et les guerres de religion vont commencer

Les alchimistes semble alors être plutôt conservateur.

Peu leur importe la réforme !

Depuis    longtemps    déjà,  ils ont pris leur distance vis-à-vis de l’église.

Depuis longtemps déjà, ils recherchent le règne du Saint Esprit par des voies non conventionnelles .Peu leur importe les querelles religieuses ;

**

Ce sont des hommes de paix qui recherchent avant tout l’amour, l’harmonie entre tous

Ce sont, avant d’être des chimistes, des disciples d’un premier réformateur Joachim de Flore qui dés le 13é siècle annonçait le règne du Saint Esprit et qui a sans doute inspiré l’auteur de « aurora consurgens »  

Il faut donc interpréter les sculptures de l’hôtel en tenant compte de ces écrits et non en se référant aux commentaires des alchimistes du 17é siècle .C’est le bon sens !

**

3) Ces alchimistes du 16ésiècle sont avant tout des « spirituels » des fils du Saint Esprit qui recherchent la perfection et qui veulent vivre selon l’évangile 

Ils rejettent souvent les rites catholiques pour vivre une vie de prière plus intérieure

L’or, la pierre philosophale, pour eux, c’est la sagesse et le feu de l’amour donnée par le Saint Esprit 

                 hlallemantstesprit.gif           

4) Cette recherche de la perfection, de la « quintessence » s’exprime d’abord dans l’histoire de l’architecture de l’édifice

L’hôtel  fut construit après un terrible incendie qui ravagea les 2/3 de la ville

Cette incendie de la ville correspond à la calcination, la nigredo de l’alchimiste, la « tabula rasa », le DE-Penser qui doit avoir lieu  à l’origine de toute transformation

Il faut mourir pour ressusciter et devenir l’ « homme nouveau »selon Saint Paul 

Cette conversion doit se faire en soi, sans ostentation, discrètement

Il est vrai que la façade de l’hôtel, du côté de la rue est sobre, austère ,avec peu de décoration

**

La maison est reconstruite sur la muraille romaine, un fondement solide.

Elle se trouve sur une pente. Il faut donc gravir des marches, MONTER  pour arriver jusqu’à la cour intérieure où se trouve la statue de Saint Christophe « celui qui porte l’or » et atteindre ainsi la perfection  

Dans cette cour intérieure se trouve aussi au-dessus d’une porte un bas relief représentant  un homme qui soulève son masque .Pour certains, cette sculpture représente Priam .Ne serais ce pas l’alchimiste qui  ne se cache plus et ose enfin montrer son vrai visage ?

Avant de monter vers la cour, il faut suivre les instructions des alchimistes inscrites sur le plafond de la petite chapelle

située à gauche de l’entrée


 

Une Réponse à “L’Hôtel Lallemant à Bourges construit par des alchimistes qui attendaient le règne du saint Esprit”

  1. Betov dit :

    Bonjour. Je recherche une série complète de photos libres du plafond de Bourges, pour rédiger un article libre de droits.

    Une piste ?

Laisser un commentaire