Susan George vient de publier : « leurs crises, nos solutions »

Dans ce livre qu’elle vient de publier ,Suzan Georges  aborde les 4 sujets importants 

de la finance, l’économie, la société et l’environnement  

en constatant que nous sommes étouffés actuellement par les maîtres de la finance

au détriment de la vie en société et du respect de la planète

La finance englobe tout

La finance nous emprisonne

Il faut se libérer 

**

Je ne respecte pas tout à fait le plan du livre en le commentant

Je préfère en dégager les principaux thèmes à savoir

Une « attac » en règle contre les organismes nationaux et le néolibéralisme

la dégradation constante du « bien être de l’individu » et de la planète

**

Services  publics ou  entreprises privatisés à profit

Susan George  déplore à plusieurs reprises

L’emprise du  néolibéralisme

qui s’est imposé au monde depuis 1970 

Ce qui entraine la privatisation des services publics 

Des services qui ne sont plus des services mais des usines à profit

à l’avantage des plus riches

Susan aime citer l’adage de Adam Smith

Tout pour nous, rien pour les autres  , voila la vile maxime qui apparaît avoir été, dans tous les âges , celle des maitres de l’espèce humaine 

 Et parmi ces services il faut placer en premier lieu les banques

qui doivent être des services et non des machines à profit

Il faut revoir les règles de la finance

qui est à la source de la crise actuelle

A la fin de son livre Susan George

ose le dire haut et fort

il faut nationaliser les banques

Les organismes internationaux

Cette emprise du néolibéralisme est due

à la toute puissance des organisme internationaux

qui n’ont aucune légitimité

car elle ne sont pas élus par le peuple

mais elles se sont imposées peu à peu

au cours de réunions entres les maîtres du monde

Il n’existe pas de démocratie au niveau supranationale 

Ces organismes mondiaux dominent tout et imposent leur loi

FMI , OMC, banque mondiale …G20

L’union européenne  détruit systématiquement les services publics

Elle détruit la protection sociale

Sans aucun mandat populaire

Sans démocratie

croitre, produire ,

au risque de polluer davantage la planète 

Les états nations et la démocratie

Seul les états nations sont élus démocratiquement

Donc toutes les décisions importantes doivent être  prises par les états

Qui se doivent de préserver les services publics

Et de ne pas chercher à en tirer profit

Les biens indispensables pour la bonne marche de la société

doivent être géré par l’état

et contrôlé par un régime démocratique

a ce niveau là, il est scandaleux de parler de libre concurrence

cat il s’agit de vie et de mort pour tout le monde

la terre appartient à tous

et tous doivent pouvoir vivre

Parmi ces biens

il y a  l’alimentation ,l’eau, la santé, l’éducation , ,l’énergie,  la recherche scientifique

on peut ajouter les transports et le droit à une juste information  

La participation démocratique à ce niveau est indispensable

Quant aux biens  non vitaux des individus 

on peut à la rigueur faire marcher la concurrence

on peut faire confiance en l’imagination des commerçants pour gagner plus d’argent

et parler de libéralisme

Que le meilleur gagne

Susan George défend la socio diversité au même titre que la biodiversité 

Ne pas imposer les mêmes règles à toutes les sociétés

Les inégalités au sein des sociétés  et la violence

L’emprise des organisme internationaux ,la fin des états nations et d’une certaine démocratie

ne peut que créer des inégalités dans les sociétés

ce qui  entraine la violence

D’où la nécessité de sécuriser

ce qui coute cher

La terre appartient à un 1million de milliardaire

Un graphique en  forme d’une  coupe de champagne

 montre les biens possédés par les riches

à coté des biens possédé par le reste de la population de la terre 

La recherche du profit et des bénéfices

crée au sein des entreprises des hiérarchies rigides, la mésestime de l’individu, 

l’humiliation constante et stressante d’une grande partie de la population

La peur du chômage, la peur des déplacements  

D’où la multiplication des suicides 

Mais aussi le gonflement d’une révolte sourde

Dans ces nouvelles sociétés brimées

Il est curieux de constater que la population carcérale ne cesse d’augmenter

En même temps que  le nombre des  obèses ou des anorexiques

Or une société égalitaire revient moins chère à la société

car il y a moins de stress ,une meilleur santé, moins de violence, moins de frais pour la sécurité

Ces inégalités ne cessent d’augmenter

La part du PIB augmente  au niveau capital

 mais diminue au niveau des salaires

même si parmi ces salaires ,on compte les salaires scandaleux des patrons

Les inégalités dans le monde

Alors que les organismes internationaux devraient aider les pays pauvres à mieux se gérer  

l’argent de l’aide destiné aux pays pauvre est détourné

et revient presque en totalité dans les banques riches

20% de l’argent qui entre dans les paradis fiscaux provient des riches des pays pauvres

**

En imposant aux pauvres d’utiliser des techniques couteuses ou des OGN ,ou des semences importés

ces organismes écrasent les pauvres agriculteurs, ruinés et affamés

qui ne pouvant suivre les normes imposées se retrouvent

dans les bidonvilles des capitales

**

Les inégalités sont flagrantes au niveau de l’alimentation et de l’eau

D’où la faim et la mauvaise santé due à la pollution de l’eau

Pour produire des agro carburants, on sacrifie ceux qui ont faim

L’eau est polluée pour une grande partie de l’humanité

Mais parfaitement pure et utilisée sans compter

Pour produire nos puces électroniques  

Laisser un commentaire