Valentin d’Alexandrie: Le prophète de l’esprit

Valentin est le précurseur de Joachim de flore et de tous les prophètes de l’esprit

Né en Egypte, il reçu sa formation à Alexandrie à l’époque de l’empereur Hadrien (117-138).

Il  séjourne à Rome, entre 135 et 165 en même temps que Marcion et Justin .

A partir de 140 il semble être rejeté par la grande église 

Il meurt à Chypre 

On connaît sa doctrine par l’intermédiaire des critiques hostiles de saint Irénée

**

Doctrine 

1)-Au niveau des Ecritures

 Valentin ne rejette pas totalement l’A.T.

 Il ne pense pas que le démiurge est mauvais mais qu’il se trompe en se prenant pour Dieu 

**

2) – En  Philosophie

Il pose les éternelles questions

Que faisait donc  Dieu avant la création ?

 Comment le fils peut il procéder du père ?

 Quel est la nature de la matière ?

 Pourquoi le mal ?

**

3)- En Cosmologie 

Valentin reprend les termes de Basilide 

Mais il faut reconnaître qu’il devient de plus en plus obscur 

A moins que ce soit Irénée qui n’ait  rien compris 

** 

Il distingue 8 éons (êtres) :  l’Ogdoade

La Tétrade des origines 

l’Abîme  et sa compagne le Silence 

qui   engendrent

l‘intelligence et
la Vérité (la connaissance ou le stable)

cette Tétrade correspondrait au domaine du Pére 

**

Ensuite vient 

le  logos et la vie 

ce qui est le domaine du Fils

qui engendrent

l’homme et l’église 

le domaine de l’Esprit saint 

**

Nous sommes donc maintenant en présence de 8 éons (êtres) .

 La personnification des éléments planétaires par  Basilide a pu influencer la notion Valentinienne des éons .

Les éons sont les intermédiaires  entre le Dieu transcendant et sa création.

Le mot eon peut désigner des êtres personnels aussi bien que des époques, des espèces, des lieux des mondes

**

L’ogdoade s’ordonne par couple appelé des « syzygies »

l’abîme et le silence, l’intelligence et la connaissance, le logos et la vie ,l’homme et l’église 

**

L’avant dernier éon ,l’homme,  est un microcosme

 qui résume en lui l’univers animal, végétal et divin.

Le dernier éon l’église rassemble les élus de la gnose.

 « ex Kleo  » veut dire  » ceux qui sont appelés » autrement dit les pneumatiques 

**

On retrouve cette cosmologie et celle de Satornil dans l’apocryphon de jean trouvé à Nag Hammadi  et dans l’évangile de
la Vérité .Qui dépend de l’autre ?

**

4) Le salut par la connaissance 

Valentin place la gnose (connaissance) au-dessus de la simple foi

et l’emploi du terme gnostique pourrait venir de lui

**

Pour Valentin comme pour Basilide se pose la question très paulinienne du salut

Nous sommes sauvés par la connaissance en nous  conformant à notre vraie nature .

L’homme qui connaît Dieu  est aussi celui qui sait d’ou il vient et ou il va

Le mot  connaissance selon Valentin a le même sens que dans le NT

 Il s’agit d’une renaissance  (Nicodème)

Connaître et croire c’est la même chose

mais Valentin sera rejeté car il reproche à l’Eglise de trop insister sur les œuvres 

**

5) Le Pneumatique 

Valentin parle longuement de la conversion nécessaire pour devenir  un homme intérieur,

l’homme nouveau dont parle saint Paul,

Le pneumatique est l’homme possédé par le pneuma (l’esprit)

 » Le premier Adam, âme vivante,  le 2é Adam est un esprit qui donne la vie »  (1 Cor 15,45)

L’homme pneumatique est en « sympathie « avec l’esprit universel

« ils adoreront en esprit et en vérité » (Jn)

**

Le sauveur intervient pour faire jaillir la lumière et transformer ‘homme psychique en homme pneumatique

**

Nous connaissons bien les disciples de Valentin, Ptolémée ,Héracléon et Théodote grâce aux écrits de Clément d’Alexandrie  

Valentin commentait Paul . Ses disciples commentaient Jean

Laisser un commentaire