Traité tripartite :L’église,l’éon des éons, chante la gloire du père

les citations prises dans le Traité tripartite »de Nag Hammadi

sont travaillées pour mieux comprendre le texte

voir l’original dans le site

http://www.naghammadi.org/traductions/traductions.aspx 

 

Il est rare

de trouver une telle profondeur

dans un traité sur l’église

il ne s’agit absolument pas d’une église  hiérarchique quelconque

mais vraiment d’une assemblée de saints

une assemblée d’éons

tous possédés par le même esprit

avec qui ils ne font qu’Un

une assemblée

réunie pour chanter à la gloire du Pére 

une assemblée qui reçoit le titre de l’éon des éons

**

Pour  qu’ils comprennent qui est celui qu’ils ont pour Père(61,15)

Le Père leur fit don de son nom 

Cependant ils ne  possédaient que le nom du Père,  de manière à le chercher,

  percevant qu’un Père existe  et désirant trouver qui il est. (61,25) 

**

 Tous ceux qui sont issus de lui, c’est-à-dire les éons des éons procréent, pour la gloire du Père, 

 il a fait d’eux  des racines et des  sources, et des pères

 par le chant d’hymnes de glorification et par la puissance de l’unité (68, 25)

**

 Une assemblée à la gloire du pere 

. Voici un Plérôme parfait Car  lorsque l’un rend gloire au Père, 

cette action  provient à la fois de chacun des éons individuellement aussi bien que de leur réunion.(70,15) .

..Tous ceux qui rendent gloire au Père ont une progéniture éternelle.

 Ils procréent dans l’assistance mutuelle 

 **

Une assemblée à la recherche du père 

Les éons se caractérisent  par le désir et la recherche du Père(71,10) ,

C’est là leur union irréprochable. 

Quoique le Père se soit révélé lui-même, il n’a pas voulu qu’on  le connût de toute éternité,

  se donnant comme objet de réflexion et de recherche 

…  Ils connaissent le Père, par l’esprit qui leur inspire de chercher  l’inconnu,(72,5) 

**.

La tendresse du pére  

Sa douceur plonge en effet les éons  dans un plaisir indicible  

et leur donne ‘envie  de se fondre  en celui qui désire être connu par eux dans l’unité,

  et de s’assister mutuellement dans l’esprit qui est semé en eux. 

** 

Le père s’est révélé, mais il est impossible de le dire. c’est pourquoi ils gardent le silence 

 

Laisser un commentaire