Cyprien :Comment les lapsi doivent ils exprimer leur repentir ?

Les lapsi

pour diverses raisons

ont renié Dieu

au cours des persécutions

Cyprien dans sa lettre destinée à ces lapsi

tout en ne les jugeant pas

veut les aider  à retrouver leur dignité

à cause de la gravité de leur faute    

**

1 ) Reconnaître sa faute 

 Ah! il est une chose plus grave que le crime lui-même,   c’est de s’obstiner à ne pas le reconnaître et à ne pas le déplorer. 

**

 2) Faire pénitence 

Certains

honteux, ou par crainte de la justice de Dieu

dégoutés d’eux-mêmes

n’osent plus se tourner vers Dieu

** 

Ceux qui l’ont renié refusent de le prier et de satisfaire à sa justice!   Je vous en prie, mes frères, suivez nos conseils, profitez du remède salutaire. Unissez vos larmes à. nos larmes, vos gémissements à nos gémissements. …Faites pénitence 

. Je le répète, il n’y a qu’un moyen d’expiation, la pénitence:  ceux qui vous enlèvent la pénitence vous enlèvent l’expiation; ** 

Pleins d’espoir dans la miséricorde du Seigneur, gardez-vous bien de vous attribuer un pardon trop facile. 

 Si Dieu a tout l’amour, toute la bonté, toute l’indulgence d’un père,  il a aussi la sévère majesté d’un juge. ** 

3) Une vraie pénitence 

Que la pénitence ne soit pas inférieure au péché. Vous avez renié votre Dieu, vous lui avez préféré votre patrimoine,  Vous avez dit qu’il n’était pas votre Dieu,  et vous croyez avoir sur-le-champ des droits à sa  miséricorde? 

Vous avez mangé la nourriture du démon, choisissez le jeûne ; vous avez commis des fautes, effacez-les par des, œuvres de miséricorde; vos âmes sont menacées de la mort éternelle, délivrez-les par d’abondantes aumônes. . Multipliez donc vos bonnes oeuvres; 

**

4) La miséricorde de Dieu    .

 Revenez au Seigneur votre Dieu, car il est bon, miséricordieux, patient, prêt à pardonner toutes nos iniquités.   il peut pardonner au pénitent qui multiplie ses bonnes oeuvres et ses prières;  il peut avoir égard à ce que demandent les martyrs et à ce que font les prêtres. ** .

 Celui qui satisfera ainsi au Seigneur et qui, animé par la honte et le repentir,   tirera de sa chute,  avec l’aide de Dieu,  une augmentation de courage et de foi,  Celui-là réjouira l’Église qu’il avait attristée, et obtiendra, avec son pardon, la couronne de vie.   

5) Que penser des non repentants

ailleurs dans sa lettre Cyprien s’étonne 

. Que penser d’un homme qui n’a pu être corrigé ni par la terreur ni par la persécution? A-t-il la foi? a-t-il la crainte de Dieu?. Non :  malgré sa chute, il conserve sa fierté et continue à lever la tête. L’épreuve qui l’a terrassé n’a pu vaincre cet orgueil indomptable. Il tombe, et il insulte ceux qui sont debout; 

 il est blessé, et il menace ceux qui ont conservé l’intégrité de leurs forces . Parce qu’on ne place pas le corps et le sang de Jésus-Christ entre ses mains impures et sur ses lèvres profanes, il s’irrite contre les prêtres.  Étrange folie! Vous vous irritez contre celui qui tâche de détourner de votre tête la colère de Dieu.   

Laisser un commentaire