Les premiers moines et les Corinthiens

 Les Corinthiens que Saint Paul avait  évangélisé

n’ont rien  de commun

apparemment

avec les moines qui vont envahir les déserts

au cours des premiers siècles

**

Corinthe était un port très important

Des milliers  d’esclaves transportaient les marchandises d’un bateau à un autre

et forcément  comme dans tous les ports du monde

des prostituées y vivaient en grand nombre

Ils étaient harassés

Ils étaient méprisés

Ils étaient rejetés

**

Et voici que Paul leur parle

d’un petit artisan de Nazareth

crucifié, méprisé, rejeté

qui ne méprise pas les petits 

et qui comprend les femmes adultères

**

Ils sont à l’écoute

Ils sont conquis

Ils retrouvent l’espérance

Ils se rassemblent

et forment  une des premières  grandes communauté de saint Paul

**

Ce sont des gens incultes

pas tellement bien élevés

souvent batailleurs

et Paul aura du mal avec eux

Ainsi il doit les rappeler à l’ordre

dans sa première épitre aux Corinthiens

**

« Et d’abord j’apprends que, lorsque vous vous réunissez en assemblée, il y a des scissions parmi vous, – et je le crois en partie car il faut qu’il y ait parmi vous même des sectes, afin que les frères d’une vertu éprouvée soient manifestés parmi vous,

 lors donc que vous vous réunissez ce n’est plus le repas du Seigneur que vous célébrez  car, à table, chacun commence par prendre son propre repas, en sorte que tels ont faim, tandis que d’autres se gorgent

N’avez-vous pas des maisons pour y manger et boire? ou méprisez-vous l’Eglise de Dieu, et voulez-vous faire un affront à ceux qui n’ont rien? Que vous dirai-je? Que je vous loue? Non, je ne vous loue point en cela »(1 Cor.11,18)

**

Ce sont des chrétiens comme eux  qui vont devenir moines

pas très futés

analphabètes

mais fougueux et généreux

la fougue et la générosité de saint Pierre

**

Comme Pierre

comme Paul

ils avaient découvert l’amour de Dieu

pour l’humanité 

**

Pour lui j’ai accepté de tout perdre

Je regarde tout comme déchet

au prix  du gain suréminent

qu’est la connaissance du christ (St Paul)

Laisser un commentaire