Julien l’apostat ,Le Dieu unique et les multiples dieux de la mythologie

Dieu est unique

C’est entendu !

Julien en est persuadé

Il l’écrit nettement en s’adressant « contre les galiléens » 

**

Mais alors que faire de tous les dieux païens 

et de tous les récits parfois immoraux

et vulgaires de la mythologie

**

Julien en convient tous ces récits ne sont que des balivernes 

 

Il faut convenir que, parmi le bas peuple, les Grecs ont cru et inventé des fables ridicules, même monstrueuses.

 Ces hommes simples et vulgaires ont dit,

que Saturne ayant dévoré les enfants les avait vomis ensuite ;

que Jupiter avait eu un commerce incestueux avec sa mère, de laquelle il avait eu des enfants, et qu’il avait épousé sa propre fille.

A ces contes absurdes on ajoute ceux du démembrement de Bacchus, et du replacement de ses membres.

Ces fables font répandues parmi le bas peuple ; (contre les galiléens )

**

Il n’y a qu’un seul Dieu

les dieux de la mythologie des grecs

sont seulement

des attributs de Dieu

comme la domination ,l’intelligence ,la  bonté ,la justice ,la puissance

**

12. Il y a des dieux de même origine et de même nature que le Soleil, dont ils couronnent la substance, et qui, répandus en foule dans l’univers, se confondent dans son unité.

**

 Écoutez ce qu’en disent les hommes éclairés… qui, par les phénomènes visibles, sont parvenus à reconnaître la nature invisible.

**

L’unique Dieu ,le Roi Soleil

, partage la domination avec Jupiter

 jouit avec Apollon de la simplicité de l’intelligence et d’une éternelle immuabilité;

 avec Bacchus, de la force productrice et disséminée

avec  Esculape de la force qui complète les principes réguliers de la vie..

**

Ainsi Mars gouverne les guerres dans les nations ;

Minerve leur distribue et leur inspire la prudence ;

Mercure les instruit plutôt de ce qui orne leur esprit ; que de ce qui peut les rendre audacieuses.

Les Peuples suivent les impressions, et les notions qui leur sont données par les Dieux qui les gouvernent. (contre les galiléens )

Laisser un commentaire