La « jet set » du 4é siècle à l’origine d’une l’église institutionnelle et puissante

 L’évolution de l’église

au cours du 4é siècle

est surprenante  

En 300 les  chrétiens étaient encore persécutés  

par l’empereur Dioclétien

En 390 l’empereur Théodose  fait pénitence

car Amboise de Milan le menace d’excommunication

**

L’Eglise des martyrs

est devenue une puissante institution   

grâce bien souvent

à des hommes et des femmes de la haute société

«la jet set » de l’époque

**

Qui étaient ils ?

**

Ils avaient souvent des ancêtres martyrs

Beaucoup de ces grandes familles avaient eu des  ancêtres martyrs

qui furent ensuite vénérés par leurs descendants

« Ce sang des martyrs fut semence de chrétiens » (Tertullien)

Cliquez ICI

Ainsi mourut une ancêtre de saint  Ambroise

 Sotheris ,fille elle-même d’un éminent  consul  

Et le grand pere de Basile mourut martyr

**

Des parents hauts fonctionnaires ou de la haute aristocratie

 Melanie ,qui suivit les conseil de Rufin

en donnant tous ses biens  

 était alliée à toute l’aristocratie de l’empire

cliquez ICI

 Ambroise

Son père était préfet du prétoire de Gaule

Cette préfecture était une des 4 grandes divisions de l’empire

contenant la grande Bretagne ,l’Espagne etla Gauleproprement dite

**

Des familles entières

quittaient tout pour suivre les conseils évangéliques

**

Autour de Jerome on retrouve Marcella,  Paula et  ses filles

Cliquez ICI

Autour d’Amboise

militent  sa soeur Marcelline et son frère Saturus

**

Basile ,Gregoire de Nysse ,Pierre de Sebaste,Macrine étaient frères et sœur

**

Ils étaient cultivés

Des élève de Libanius comme les cappadociens

 ou autres rhéteurs de renommés comme Ambroise 

Des femmes connaissants le grec ,le latin l’hébreux

Comme les disciples de Jérome

**

Et surtout ils étaient extrêmement riches

Ils n’avaient rien à envier à nos « jet set » modernes

Cliquez ICI

**

Cette expansion aussi rapide du Christianisme  

était  pour Origéne et Tertullien

une preuve de la vérité de l’évangile  

cliquez ICI

Laisser un commentaire