Ambroise de Milan : Le traité des devoirs

Que se passe t il donc à Milan

au sein du clergé

qui inquiète tant Ambroise ?

«  il se rencontre des clercs parmi vous  qui disent

A quoi bon demeurer encore dans le clergé

pour y subir des injustices ,et y souffrir toutes sortes de peines … ;(lettre 81 d’Ambroise)

**

En 391

Ambroise entreprend donc de publier

son traité sur « les devoirs des ministres sacrés »

pour guider et  encourager

son clergé 

**

Cela faisait 16 ans qu’il travaillait sur ce code moral

destiné avant tout aux prêtres

mais qui peut très bien servir d’un « savoir vivre » destiné à tous

**

Ambroise prend pour modèle le livre de Cicéron

qui traite du même sujet

Tout en prenant des exemples dans la bible plutôt que chez les sages païens

**

Très humble il commence par s’excuser d’oser un telle entreprise

 

Je pense ne pas paraître prétentieux….

Je ne revendique pas le charisme des prophètes,

la puissance des prédicateurs de l’Évangile,

 la vigilance des pasteurs.

Unique est en effet le vrai maître ,

 celui qui, seul n’a pas appris ce qu’il devait enseigner à tous,

**

. Pour moi en effet, arraché aux magistratures et aux insignes de la fonction publique en vue du sacerdoce,

je me suis mis à vous enseigner ce que moi-même je n’ai pas appris.

 Et ainsi il m’est arrivé de commencer à enseigner avant que d’apprendre.

Il me faut donc en même temps apprendre et enseigner

 puisque je n’ai pas eu le loisir d’apprendre

 

Laisser un commentaire