Mahmoud Doua se dévoile entièrement

 Le voile intégral

Le 7 avril 2012 ,au Bourget

Mahmoud Doua

dans son discours  

après avoir fait l’éloge de la laîcité

fait une  allusion au voile intégral

avec beaucoup de prudence

 « la visibilité religieuse doit être calculée et tenir compte de la réalité »

**

Or sur le site « riposte laique « 

http://ripostelaique.com/Reponses-a-M-Mahmoud-Doua-sur-la.html

voici ce qu’on peut lire

**

Le 29 juin 2009, vous avez participé à l’émission Mots croisés présentée par Yves Calvi.

Et, monsieur  Doua ,vous avez dit

« L’Etat n’a pas à réglementer la visibilité des pratiques religieuses sauf si cela perturbe l’ordre public. … Vous acceptez l’extrême dévoilement,… il faut accepter l’extrême voilement. »

**

On peut constater

Que Mahmoud Doua dit la même chose qu’au Bourget

 « la visibilité religieuse doit être calculée  »

On peut ajouter que nos laîcs manquent d’humour

et qu’au contraire  Mahmoud nous fait éclater de rire 

en parlant de l’extrême dévoilement

Super le mec !

**

Surprise !

ce n’est pas cet humour qui va lui coûter cher

Mais la bêtise

**

 dimanche dernier à Bordeaux,  l’Imam Mahmoud Doua,fut agressé  à la sortie d’une salle de prière de Talence (Gironde) par deux salafistes, lesquels étaient manifestement très remontés depuis ses prestations télévisuelles, notamment dans l’émission « Mots croisés » sur France 2, lui reprochant de « n’avoir pas bien défendu les musulmans »

http://oumma.com/A-Bordeaux-l-Imam-Mahmoud-Doua

**

Le littéralisme .

Dans son discours  au Bourget  

Mahmoud Doua critique aussi longuement

ceux qui s’attardent sur la lettre et non l’esprit des textes  

**

A ce propos

Mahmoud Doua se dévoile à son tour entièrement

dans  un article trouvé sur internet

Il faut le lire en entier 

En voici la conclusion

**
Je vais être haï par les littéralistes mais j’assume mes propos. Les savants aussi, l’affirment. Quelqu’un qui boit, qui ne fait pas ses prières, qui a beaucoup de « vices » peut aller au paradis. A contrario, un croyant qui accomplit tous les rituels de la foi, peut aller en enfer. En tout cas, faire ses 5 prières et aller à la mosquée tous les jours, ne garantit rien. L’islam, ce n’est pas des calculs d’épicier, encore moins des mathématiques, contrairement à une idée qu’on veut répandre ici et là, qui malheureusement trouve preneur. Je ne suis pas en train de dire qu’il faille abandonner la prière, je suis en train d’expliquer que sa systématisation ne signifie pas être sauvé. Dieu seul sait. Les choses seraient trop simples autrement ! L’islam, c’est aussi le doute. La foi est le premier pilier. C’est la profession de foi (shahada) qui fait de moi un musulman. Non l’accomplissement d’un rite. 

Propos recueillis par :Paul Moffen

http://afiavi.free.fr/e_magazine/spip.php?article1315

Laisser un commentaire