Sidoine Apollinaire : un riche propriétaire gaulois avant d’être évêque de Clermont

Sidoine Apollinaire 

est issu d’un noble famille gallo romaine 

D’où l’intérêt de ses lettres qui décrivent

 le mode de vie de ces riches propriétaires

**

Sa maison secondaire

tandis qu’il pase des vacances à la campagne ,il écrit à un ami

**

 Nous sommes à Avitacum, c’est le nom de ma terre qui me vient de ma femme,…

 Nous y vivons, les miens et moi, dans une douce concorde, sous la protection divine,

Dans l’appartement des bains, le jour est parfait, et cette brillante clarté augmente encore la pudeur de ceux qui s’y baignent. Près de là se trouve la pièce où l’on se rafraîchit; elle est vaste, et pourrait bien aisément le disputer aux piscines publiques.

**

La face intérieure des murs ne présente qu’un enduit d’une extrême blancheur

 Là, aucune peinture obscène, point de honteuse nudité qui, tout en faisant admirer l’art, vienne déshonorer lartiste.

. On n’y aperçoit aucun lutteur tâchant, par diverses attitudes, de vaincre son adversaire ou d’éluder ses coups ; ………. On n’y trouve rien, en un mot, qui puisse alarmer la pudeur (lettre II,2)

Donc rien à voir avec certaines villas romaines qui se trouvent à Pompéi ou à Rome

Sidoine est un chrétien

**

Réception chez des amis

Invité à son tour

il décrit ses loisirs

**

Pendant que chacun de nous était occupé soit à lire, soit à jouer, on venait, de la part du chef d’office, pour avertir qu’il était temps de se mettre à table;

..Nous dînions promptement et beaucoup, à la manière des sénateurs…

 le repas  était varié, tantôt par des mets rôtis, tantôt par d’autres cuits dans leur jus. En buvant, on racontait quelque histoire qui réjouissait la compagnie et lui servait en même temps de leçon, parce qu’elle était toujours présentée d’une manière à la fois gaie et instructive. Qu’ajouter de plus? Nous étions reçus avec distinction, avec délicatesse, avec magnificence….

…Notre méridienne achevée, nous faisions une petite promenade à cheval, afin de mieux préparer pour le souper nos estomacs chargés de nourriture (Lettre II,9)

 

Un voyageur

les lettres de Sidoine sont aussi intéressantes car elles fourmillent d’anecdotes et de  descriptions

 

Description de Ravenne

Tout, dans cet endroit, favorise le négoce : les vivres y arrivent en abondance; mais, avec cela, l’onde salée de la mer se précipitant par les portes, d’un autre côté, la boue fétide étant sans cesse agitée au fond des canaux par les barques qui vont et viennent, et par les piques des rameurs, nous avions soif au milieu même des eaux. Du reste, aucun endroit de la ville où l’eau des aqueducs soit pure, point de citerne qui puisse être clarifiée, point de source qui ne soit bourbeuse, point de fontaine sans limon. ( Livre 1,lettre 5)

**

Cependant Rome s’offrit à mes regard»; il me semblait que j’allais épuiser et ses aqueducs, et ses naumachies. Avant d’atteindre le Pomœrium, je me prosternai sur le seuil triomphal des Apôtres, et je sentis tout à coup se dissiper la langueur qui accablait mes membres. Après avoir éprouvé, d’une manière aussi miraculeuse,(Livre 1 lettre ) 

 

 

Laisser un commentaire