Sidoine Apollinaire, gendre de l’empereur Avitus

Sidoine Apollinaire 

est issu d’un noble famille gallo romaine 

Il fit de brillantes études à l’école réputée de Vienne,

et devient l’ami des plus grands

en particulier avec un « Avitus » 

à qui il écrit 

**

 Nos mères étaient étroitement unies par les liens du sang;

 ensuite, nous sommes nés dans le même temps,

 nous avons eu les mêmes maîtres, nous avons été façonnés aux mêmes sciences,

 récréés par les mêmes jeux, élevés aux honneurs par les mêmes princes,

nous avons porté les armes ensemble (livre 3 lettre 1)

**

En 452 Sidoine  épouse  la fille du préfet des gaules Avitus,

« Sidoine, qui avait été préfet était un homme très noble, selon la dignité du siècle,

  et un des premiers sénateurs des Gaules ;

aussi avait-il obtenu en mariage la fille de l’empereur Avitus (Gregoire de Tours livre 2) 

C’était au moment de la prise de Rome par …Genseric

Cliquez ICI

**

Tous fuirent devant les hordes vandales.

Le trône était vacant.

Les députés gaulois se choisirent donc un nouvel empereur.

Ce fut  Avitus,

qui partit pour Rome

avec son gendre Sidoine

**

Les panégyriques

A Rome ,comme il se doit pour un gendre et un poète 

Sidoine prononce devant le sénat

 un long panégyrique en l’honneur d’Avitus

: « Les maux de toute sorte que nous avons endurés sous un prince enfant

, les calamités que nous a infligées la fortune cruelle,

 il serait trop long, illustre chef, de les rappeler ici

. Tu les as ressenties plus que nous, et, pleurant sur les blessures de la patrie, tu étais la proie de chagrins amers.

**

Mais Avitus ne reste guère au pouvoir

Il fut renversé et oublié par la postérité

**

Ce qui n’empêche pas Sidoine de faire  de nouveau au sénat

un éloge vibrant du successeur d’Avitus

Ce panégyrique valut à Sidoine

les honneurs d’une statue de bronze dans le forum de Trajan, 

**

En 467 il est préfet de Rome

Mais finalement blasé

Peut être écoeuré par sa vie de courtisan  

Il s’en retourne en Gaule

où commence pour lui une 2é vie

puisqu’il devient evêque de Clermont

Laisser un commentaire