Hans Küng : Critique de l’église actuelle

Que de rêves pendant le concile

Que d’espoirs en une nouvelle Eglise 

une église du peuple chrétien

et de tous les fidéles responsables

et non plus seulement celles des clercs autoritaires

celle d’une curie toute puissante

 **

L’après concile

Mais rien ne bouge

dans les années qui suivent

malgré les combats d’évêques à l’avant-garde

 comme Le cardinal Suenes 

**

Dans son livre « être chrétien »

Hans küng le dit et le redit 

rien n’ a changé

**

Les dirigeants de l’église

qui pendant le concile ont abordé résolument les problèmes anciens et nouveaux …

semblent incapables dans la période postconciliaire ,d’aboutir à des résultats constructifs sur des questions aussi pressantes que

 le contrôle des naissances ,la justice et la paix dans le monde

l’élection des évêques et et la crise du ministère ecclésiastique…..

**

Dans une large mesure  le pape et les évêques sont toujours  les seuls maitres dans l’église

 cumulant les fonctions législatives, exécutives et judiciaires

**

On exige la liberté de l’église à l’extérieur mais on ne la garantit pas à l’intérieur

On prêche la justice et la paix dés lors qu’il ne nous en coûte rien

On se bat sur des questions secondaires

**

On constate que l’église actuelle n’est pas seulement en retard sur son  temps

 mais reste aussi et surtout en deçà de sa propre mission 

**

C’est pourquoi on constate de nos jours un singulier contraste

 entre l’intérêt pour jésus et le désintérêt pour l’église

Toutes les fois que l’église au lieu de servir les hommes exerce son pouvoir sur eux …

Toutes les fois que ses paroles présentent des opinions personnelles

 comme étant  des commandements de Dieu

l’église trahit sa mission, s’éloigne à la fois de Dieu et des hommes

et subit une crise

**

Pourquoi donc rester dans une telle église ?

Ils restent

 car tout en voulant  s’opposer aux prétentions des autorités

dans la mesure ou elles dirigent l’église non d’après l’évangile

 mais d’après leurs propres conceptions…

   ils n’entendent pas renoncer à l’autorité morale que l’église peut exercer dans la société toute les fois qu’elle agit réellement en tant que l’Église de Jésus Christ

**

Ils restent

car l’église ne doit pas être confondue avec l’appareil et ses administrateurs

**

Ils restent

car il se sont trop engagés en faveur du changement..

Ils ne donneront pas en quittant l’église  cette satisfaction aux adversaires du renouveau

**

En outre il n’y a pas grand-chose à attendre d’un christianisme élitaire qui se prétend meilleur que les autres

**

L’église est une famille de croyants …

Cette communauté de foi en dépit  de toutes ses lacunes est capable parmi les hommes non seulement de causer des blessures mais aussi d’opérer des prodiges, là ou elle représente  vraiment en paroles et en actes la cause de Jésus Christ

**

Finalement si je reste dans l’église c’est parce que je suis Chrétien

 

Laisser un commentaire