Hans Küng : Que penser de la rédemption ?

La rédemption ?

le scandale d’un Dieu qui sacrifie son fils !

**

La rédemption ?

Un rachat !

mais être racheté de quoi ?

**

Serais ce d’un supposé péché originel 

décrit par Augustin ?

cliquez ICI 

**

D’où viennent toutes ces croyances

Elles ne sont pas dans les évangiles

**

Hans Kung dans son livre « être chrétien » p 487ss

réfléchit sur ce mystère de la « rédemption

avec un regard nouveau et critique 

**

Théologie d’Anselme de Cantorbéry

Ni dans le nouveau testament

Ni dans la théologie patristique

 on ne trouve une théorie unifiée de la croix ou de la mort de Jésus  

**

C’est seulement depuis Anselme de Cantorbéry (mort en 1109)

 qu’une telle théorie  s’est constituée

il écrit le premier traité théologique de la rédemption

**

Par le péché l’homme s’est rendu coupable

 d’avoir détruit l’ordre juste du monde tel que Dieu l’ a établi

Dieu a été blessé

D’où la nécessité absolue de rétablir l’honneur de Dieu

**

Mais la faute infinie de l’homme

peut elle être réparée  par l’expiation d’un homme ?

Elle ne peut l’être que par la mort d’un homme Dieu

**

Au fond jésus serait venu pour mourir

**

La croix un  sacrifice ou un acte d’amour ?

mais peux t’on parler de sacrifice

ou de rédemption

à propos de la mort de Jésus (p 492)

 

Jésus par sa mort s’offre au monde

il se donne

Cela change tout

le pere ne donne pas son fils en sacrifice

C’est le fils qui se donne par amour

 

Dans le nouveau testament

Jésus est l’agneau  qui porte les péchés du monde

c’est donc une mort expiatoire

**

en fait, il  affleure nettement dans l’épître aux Hébreux  

qu le sacrifice n’est pas une tentative d’apaiser  Dieu

A la différence des prêtres  du temple

Jésus n’ a pas offert des dons matériels

 il s’est offert lui même

c’est un don de soi volontaire et personnel

**

en tout cas dans l’expression mort pour nous

il ne faut pas mettre en avant le péché  comme Anselme

mais les hommes

Jésus se donne aux hommes

**

La Cène

L’expression « sacrifice de la messe » est à éviter comme trompeuse

 La Cène est avant tout un repas

**

C’est une participation au don unique que jésus a fait de lui même

Ce n’est pas un réitération du « sacrifice » de la croix

mais au contraire une célébration commémorative (anamnèse )

et une célébration d’action de grâce (Eucharistie) 

Laisser un commentaire