Le cas Hans Küng

Vraiment Hans Kung

en a trop fait 

en a trop dit

sur l’infaillibilité du pape

et la congrégation de la foi

sur la réforme nécessaire dans l’église

cliquez ICI

**

sur L’Homme Jésus

cliquez ICI

**

sur Marie

Cliquez ICI

**

H Kung écrit dans le tome 2 de ses « mémoires » 

En 1976 le cardinal Döpfner m’aurait convoqué à Munich et m’aurait « secoué »

Comme si je me laissais « secouer » par quelqu’un (p 616)

**

en 79 il écrit un article sur Jean Paul 2 (p 593)

« Une année de Jean Paul 2 » était l’expression à la fois d’une profonde déception et d’une espérance (p593)

**

Trop , c’est trop !

La curie rugit  

et décide d’empêcher ce malotru de nuire

en lui retirant le droit d’enseigner

en décembre 79

juste avant Noel

**

Pour retirer son habilitation d’enseignement on déclara que Hans Küng ne croyait plus en la divinité du Christ

.Or la véritable raison était la remise en question de l’infaillibilité et de l’encyclique humanae vitae  (Mémoire 2 p 645)

**

 Surtout ne pas toucher au pape » !

Le dogme c’est moins grave 

**

Les mass media ,la presse est mise au parfum

Il faut faire voir avec évidence aux gens de la presse

que la hiérarchie a totalement raison

 et que Küng cet orgueilleux ce têtu, ce buté a totalement tort

…Ce n’est pas le théologien qui lutte pour la vérité

 C’est un provocateur et un tacticien  (P 617ss )

**

Le verdict et rendu officiel le 18 dec 1979

le Vatican demande aux autorités publiques de Tübingen

d’empêcher désormais Hans Küng d’enseigner

**

Mais Hans Küng

est un têtu

il va se défendre

cliquez ICI

 

 

Laisser un commentaire