Hans Küng et Karl Rahner : Des relations conflictuelles

Il doit pas être très commode

Hans Küng

Il avait des palabres avec Rome

et quels palabres !

Il attaque ses ancien amis

en particulier  Ratzinger

Et il s’en prend à combien d’autres théologiens

 **

Infaillibilité et célibat

Ainsi chaudes, chaudes

furent ses relations avec Karl Rahner 

à propos de l’infaillibilité du pape

et au sujet du célibat des prêtres

 

Hans Küng et Karl Rahner : Des relations conflictuelles dans Theologiens Karl-Rahner-150x150                                                                             Karl Rayner

 

Hans Küng le raconte lui-même  dans le tome 2 de ses « mémoires »  p59 ss

 

En 1967 Paul VI publie son encyclique sur le célibat des prêtres

Ce fut un tollé !

Mais..

 

L’encyclique reçut un appui qui vint d’un côté totalement inattendu

En effet Karl Rahner théologien jésuite du concile

écrit  une lettre publiée à des milliers d’exemplaires

en faveur du célibat

à la demande du président de la conférence episcopale allemande( p59)

**

Hans Kung ose en discuter avec Karl Rahner

ce fut humiliant pour le « jeune blanc bec »

….cuisant !

Hans s’en souviendra longtemps

**

Il y avaient deux  générations d’écart entre nous

Ce qui comptait pour lui ,mais pas pour moi  

  Comment ce jeune blanc bec pensait  il ..(.p 60)

**

Rahner était en rogne contre moi à cause de mon livre « infaillible ? une interpellation »

 et à cause de ma critique de sa lettre sur le célibat  (p60)

**

Hans est un rancunier

et s’attaque parfois au personnes

avec des allusions sournoises   

**

 Cette défense du célibat était d’autant plus étonnante de la part de Rahner qui  tenait strictement secrète un amitié avec Luise Rinser, une femme de lettre

**

Réconciliation

Hans tient quand même à se réconcilier officiellement avec Karl Rahner

 

La rencontre amicale eut lieu à Tubingen

J’invitais Karl Rahner à manger chez moi

La rencontre fut chaleureuse 

 

Au désert la conversation reviendra par hasard sur Ratsinger  

Comme le remarquera avec  ironie Karl Rahner

« ce Ratzinger est si intelligent qu’il peut défendre intelligemment

 même la cause la plus idiote  (p 362)

**

Une autre réconciliation  officielle aurait  aussi lieu beaucoup plus tard

avec J Ratzinger devenu le pape Benoît XVI

Laisser un commentaire