Ratzinger : Le fils du père ABBA .Quelle génération ?

Le « Fils de Dieu »

est celui qui fait la volonté de son père

« Père, père, non ce que je veux mais ce que tu veux » 

« Père que ta volonté soit faite … »

Cliquez ICI

**

Dans son livre

« Foi chrétienne hier et  aujourd’hui » (p 150ss)

Benoit XVI écrit

**

Jésus appelle son père « Abba »

(d’où vient le mot Abbé)

Ce mot se distingue de l’appellation « Père »   de l’ancien testament

,par le fait qu’il représente une formule de relations intimes

On peut le comparer au mot « papa » bien que « Abba » soit un terme plus relevé

**

Ce mot est surtout employé dans l’évangile de Jean

Pour Jean le nom de « fils » est l’expression de la relativité totale de son existence

Le fait que Jésus soit en relation  permanente avec le père

« que ta volonté soit faite »

**

Dans le catéchisme de l’église catholique n°454

Il est écrit

454 Le nom de Fils de Dieu signifie la relation unique et éternelle de Jésus-Christ à Dieu son Père : Il est le Fils unique du Père (cf. Jn 1, 14. 18 ; 3, 16. 18) et Dieu lui-même (cf. Jn 1, 1). Croire que Jésus-Christ est le Fils de Dieu est nécessaire pour être chrétien (cf. Ac 8, 37 ; 1 Jn 2, 23).

Cliquez ICI

**

Le jeune Ratzinger ne parle pas de « fils de Dieu » 

mais de « relation unique »

**

Il est tout entier fils, parole ,mission

Il est serviteur

Tout son être est service

**

Il est celui qui se met totalement au service  des autres

 et qui s’engage dans le désintéressement total

 et la dépossession de soi

**

La génération ?

 

Nous pouvons avancer d’un pas 

le sens des dogmes de Nicée et de Chalcédoine devient clair

ils voulaient uniquement affirmer cette identité du service et de l’être

dans le quel apparaît au grand jour tout le contenu de la relation « Abba- fils » 

**

Ces formulations dogmatiques ,avec leur christologique dite ontologique

ne sont pas  dans le prolongement d’idées mythiques de génération

**

Ce n’est pas à partir d’idées mythiques de génération

 que ces dogmes ont été élaborés

 mais à partir du témoignage johannique

 qui lui même est le simple prolongement du dialogue de Jésus avec son père

 et de son « être pour les hommes » ,jusqu’au sacrifice de la croix ? p 152)

**

Jésus ne serait donc pas « fils de Dieu » par génération

On peut comparer cette position avec celle de  Hans Kung

Cliquez ICI

**

Le catéchisme de l’église catholique

donne le texte du concile de Chalcédoine

Il a été engendré du Père avant tout les siècles selon la divinité,

Cliquez ICI

 

Laisser un commentaire