Luther : Propos de table sur Jésus Christ

Beaucoup pensent  

sans les avoir lu que les « propos de table » de Luther

ne peuvent qu’être grossiers

**

En fait il y a ici ou là

quelques vannes

quelques gros mots sur le pape ou les moines

mais il faut bien chercher pour les trouver

**

Ces « propos de table » (édition Aubier)

nous donnent  par contre une image de Luther

autrement plus émouvante et attirante

que celle de Grisar dans sa biographie de Luther

Cliquez ICI 

**

Ainsi voici quelques « propos »

sur le Christ  et la parole de Dieu (p143ss)

**

Le Christ

Pour ce qui du premier  article du « credo »

je crois en Dieu créateur …tout le monde est d’accord

mais c’est le fils qu’on ne peut souffrir …

le diable a toujours été hostile au fils

et il en est encore ainsi  aujourd’hui

**

Je crois en Jésus Christ ,mon Seigneur bien aimé .. ;

C’est lui qui est l’Alpha et l’Omega des toutes mes pensées religieuses et spirituelles

 autant que j’en puisse avoir

 et de jour et de nuit

**

Nous ne pouvons comprendre le Christ

Personne en cette vie ne peut épuiser ce sujet d’études

ni comprendre comme il faut

ce qu’il est… et qui il est 

**

Autrefois on craignait, on avait honte de citer en chaire le nom du Christ

La règle des prédicateurs était la suivante

D’abord énoncer un thème ou une question

qu’on empruntait à Duns Scott  ou à Aristote ce maître païen

En second lieu  on l’analysait

En troisième lieu arrivaient les distinctions et les objections ….

….Rien sur  l’évangile

**

La parole divine

P  54 ss

Tous les jours je récite le catéchisme avec mon petit Jean et ma petite fille Madeleine

……Il  exhortait sa femme à lire et à écouter la parole  de Dieu

**

Pour moi je ne désire q’une seule chose c’est la parole divine

Je ne demande pas de miracles ni de visions

Je ne crois qu’en la parole et aux œuvres de Dieu  

…Cette parole n’est point de Platon ou d’Aristote

,ou d’autres grands savants qui ne sont que des hommes

mais c’est la parole de Dieu

**

Souvent quand je me trouvais tenté par le démon

ou sentais les angoisses du doute

 Philippe Melanchton  ou ma femme m’ont réconforté

 à l’aide de la parole de Dieu  

**

Au temps du Seigneur et des apôtres ,la parole divine était enseignée partout

Au cours du papisme ce ne fut qu’une parole écrite

 que l’on ne pouvait que lire et que l’on a pas comprise

Maintenant t elle a repris sa vigueur (68)

**

Le doctrine de l’évangile a accompli de grands miracles

Elle a culbutée les vœux monastique  

et cette horrible idolâtrie des messes borgnes (71) 

 

Laisser un commentaire