Noël et la crèche selon Origène

Dans ses  homélies 11 à 13 sur l’évangile de  saint Luc

Origène (185-253) commente l’évangile de Noel  

**

Les bergers et les anges

Origène parle d’abord du recensement

puis très longuement des anges

qui tout en chantant

s’adressent  d’abord à des bergers

qui veillent sur leurs brebis

comme le futur « bon pasteur »

Ils sont venus annoncés aux pasteurs que le vrai pasteur était né (12,3)

**

Les bergers trouvèrent

Joseph qui avait tout préparé pour la naissance

Marie qui avait mis Jésus au monde

et le sauveur couché …….

**

Le bœuf et l’âne

Origène est le premier à parler  

de l’âne et du bœuf  

quoiqu’il n’en soit pas question dans les évangiles

**

Il cite une prophétie du prophète Isaïe (Isaie 1,3)

C’était cette crèche que le prophète  avait annoncé en disant

 « le bœuf a connu son propriétaire et l’âne la crèche de son maitre (homélie 13,7)

**

Cette allusion au boeuf et à l’âne sera reprise par Grégoire de Nysse  

Cliquez ICI

puis évidemment plus tard par François d’Assise

qui inaugure les premières  « crèches de Noël »

 **

Origène ne parle pas du « fils de Dieu »  

mais il dit que Jésus est né de la vierge

Cliquez ICI

 

Laisser un commentaire