Benoît XVI : La résurrection est la clé de voûte de le christologie paulinienne

Benoît XVI

au cours de son audience du 5 Novembre 2008

déclare que la résurrection de Jésus

 est vraiment

la clé de voûte de toute la christologie de saint Paul

**,

« Si le Christ n’est pas ressuscité,

alors notre prédication est vaine

Vaine aussi votre foi  (1 Cor 15, 14.17).

**

Avec ces puissantes paroles de la première Lettre aux Corinthiens,

 saint Paul fait comprendre quelle importance décisive il attribue à la résurrection de Jésus.

**

c’est ce qu’atteste la tradition proto-chrétienne.

 C’est là que se trouve la clef de voûte de la christologie paulinienne:

  tout tourne autour de ce centre de gravité.

**

Paul et la tradition 

Une fois de plus Benoît  XVI

insiste sur l’importance de la tradition

et se fait un malin plaisir

en montrant que

saint Paul aussi

s’en remettait à la tradition

 **

il est important de saisir le lien entre l’annonce de la résurrection,

telle que Paul la formule,

 et celle en usage dans les premières communautés chrétiennes pré-pauliniennes.

**

 On peut véritablement voir ici l’importance de la tradition qui précède l’Apôtre

 et qu’avec un grand respect et attention il veut à son tour transmettre.

**

Saint Paul attribue une grande importance à la formulation littérale de la tradition;

…il souligne:  « Bref, qu’il s’agisse de moi ou des autres, voilà notre message » (1 Cor 15, 11)

, mettant ainsi en lumière l’unité de  tous ceux qui annonceront la résurrection du Christ.

**

 La tradition à laquelle il se rattache est la source à laquelle il puise.

 L’originalité de sa christologie ne se fait jamais au détriment de la fidélité à la tradition

**

Benoît est vraiment un coquin

Semblant de rien

comme cà

en passant

Il en profite pour lancer une petite pointe

contre les théologiens trop audacieux 

et ceux qui préfèrent l’évangile à la tradition

**

Ainsi saint Paul offre un modèle pour tous les temps

 sur la manière de faire de la théologie et de prêcher

 

La resurrection 

 Avec la résurrection

commence l’annonce de l’Evangile du Christ à tous les peuples –

 commence le Royaume du Christ,

qui ne connaît d’autre pouvoir que celui de la vérité et de l’amour.

Ce royaume du christ ressuscite n’est il pas l’église ?

Cliquez ICI  le chrsit ressuscite c’est l’egkise

 **

Tout cela comporte d’importantes conséquences pour notre vie de foi: 

 nous sommes appelés à participer jusqu’au plus profond de notre être à tout l’événement de la mort et de la résurrection du Christ.

**

 L’Apôtre dit:   « nous vivrons avec lui »….

  »Il s’agit de connaître le Christ,

 d’éprouver la puissance de sa résurrection et de communier aux souffrances de sa passion,

 en reproduisant en moi sa mort, dans l’espoir de parvenir, moi aussi, à ressusciter d’entre les morts » (Ph 3, 10-11; cf. 2 Tm 2, 8-12)

 

Avant tout, ce qui est important, c’est le coeur qui croit dans le Christ

 et qui dans la foi « touche » le Ressuscité;

 mais il ne suffit pas de porter la foi dans son coeur,

 nous devons la confesser, en témoigner par notre bouche, par notre vie,

 en rendant ainsi présente la vérité de la croix et de la résurrection dans notre histoire.

**

Le pape l’avait dejà dit au cours de son audience du 8 et du 22 octobre 2008

Cliquez ICI

 

Laisser un commentaire