Eugen Drewerman : La transfiguration, Jésus , Moise, Elie (Mc 9ss)

Moise  est trop souvent perçu comme un chef autoritaire

C’est l’homme de loi

L’homme des 10 commandements

Drewermann le décrit différemment

Dans son livre « la parole et l’angoisse »

 **

En commentant le récit de la transfiguration (Mc 9ss)

Drewerman insiste avant tout sur le Moïse  

qui a rendu la liberté aux juifs devenus esclaves

**

Moïse 

Moise incarne la liberté à laquelle accède un peuple

 fuyant la servitude et le despotisme

…Moïse n’avait toujours qu’un seul rêve

Celui d’un monde où Dieu répondrait enfin aux pleurs et aux gémissements des opprimés

 et viendrait libérer son peuple ( p 213)

**

La mer rouge fut un obstacle 

Moise alors brandit son bâton

 Dépasse ton angoisse ,ne pense plus à ceux qui te poursuivent

,à ceux qui veulent te ramener en Egypte

 et te faire de nouveau marcher à la baguette t

**

Elie

Ce prophète a pour programme le combat contre Baal

Il constate à quel point l’homme est malheureux en servant  des idoles

Il veut nous libérer des servitudes qui nous aliènent

**

Jésus

Jésus est  le nouveau Moise

et le nouvel Elie

venu nous libérer de nos angoisses, de nos dépendances,  de nos servitudes

et nous faire partager son bonheur

d’être  en communion avec son père

« Son visage brillait comme le soleil ( p 208)

**

C’et le bonheur !

**

Mais forte est la tentation de construire 3 tentes pour s’installer dans le bonheur (p209)

Drewermann fait ainsi allusion à la fête des tentes

La fête de la loi

cliquez ICI

 **

La lumière des juifs était la loi 

dorénavant  notre lumière sera Jésus

le fils bien aimé du père

source de bonheur 

Laisser un commentaire