Eugen Drewermann : Son commentaire sur le temps de l’époux et les vieilles outres (Mc 2,18ss)

Dans son livre

« La parole et l’angoisse »

qui est en fait ,un commentaire sur  l’évangile de Marc

Eugen Drewermann

constate avec amertume que

Trop souvent dans notre société le religieux est relié à la faute

 …le prêtre incarne la mauvaise confiance (p 57)

**

Les prêtres accusent

Les prêtres nous disent  de faire pénitence pour nos fautes

Il faut  jeûner

Les pharisiens le disent à Jésus 

Pourquoi tes disciples ne jeûnent pas ? (Mc 2, 18 )

 **

Jeûner c’est-à-dire se priver de tout

de nourriture ,de beaux vêtements

de plaisir

et se couvrir  de cendre

**

Mais dit Drewermann

S’il faut se priver de tout

pourquoi Dieu a t il placer l’homme sur terre

 Quel cruel caprice aurait donc pousser Dieu à placer l’homme sur la terre ?

S’il n’a créé le monde que pour appeler l’homme à s’en arracher (P 59)

**

Jésus veut nous entendre dire un oui  sans retenue à la vie.

.Les croyants  ne doivent pas s’interdire le monde pour être prêt  de Dieu…

Dieu nous invite à la vie comme à un festin de noce( p61)

**

Jésus nous invite à la paix

A l’épanouissement

A la liberté

Il nous invite au festin de l’époux

**

Mais a vin nouveau outre neuve  

**

Une vieille outre

C’est celui qui s’attache aux lois

ou  à la tradition

celui qui a peur et qui craint l’autorité

**

Une outre neuve 

C’est l’homme qui a confiance

qui croit en la bonté de Dieu 

qui regarde l’avenir avec sérénité 

**

Cette outre là peut contenir le vin nouveau

proposé par Jésus

**

Jésus  enseignait non comme les scribes (Mc 1,21)

Comment croire qu’il serait possible d’en apprendre plus sur la parole de Dieu

 dans les rues de Galilée que dans leurs écoles

,dans les yeux d’un pécheur ,

dans les larmes d’une prostituée

dans le regard d’un publicain

 que dans leurs commentaires ?…

**

Leur néant ,leur ignorance de la vraie vie ,

les obligeaient à juger en fonction de ce qu’ils croyaient être la vie

en fonction de règles de jeu restrictives

..Ils prétendaient se mêler de tout

,réglementaient tout ,

même ce à quoi ils ne comprenaient rien ….

se refugiant constamment dans le ghetto de leurs préjugés(  p 30)

**

Le caractère démoniaque de leurs discours consiste à parler de Dieu

 de façon telle qu’ils le renient dans leurs déclarations mêmes

**

 Jésus attaque les scribes à cause de la dureté de cœur  (Mc 3,5)

Jésus considère que aux yeux de Dieu ,

la misère humaine a plus de prix que toutes les législations …

En raison d’une conviction religieuse évidente 

:Celle de la bonté absolue du Dieu de pardon et de miséricorde infinie (P72)   

Laisser un commentaire