Saint Augustin compare les 2 récits de la multiplication des pains

On trouve 2 récits de la multiplication des pains

dans les évangiles (Mtt14,13-21)et  Mtt (15,32-39)

Voir la synopse 

**

Origène en son temps avait déjà comparer les 2 récits

Cliquez ICI  

**

De même Augustin dans ses « 83 questions LXI »

avec son génie habituel

 son amour des allégories et des chiffres 

nous donne les comparaisons suivantes 

**

La foule

récit 1

La foule s’assit sur l’herbe sèche,(Mtt 14,19)

 car  ceux qui avaient reçu l’ancien Testament n’avaient que des espérances charnelles, puisqu’on leur promettait un royaume temporel et une Jérusalem terrestre.

Récit 2

La foule .s’assit sur la terre,(Mtt 15,35)

Car toute convoitise charnelle étant mise de côté, les convives du nouveau Testament n’ont plus besoin d’herbe sèche,

Ils sont   assis  sur une espérance fixe et inébranlable comme sur une montagne solide.

**

Les pains

 Les cinq pains du 1é récit signifient la loi ancienne promulguée par Moïse qui a écrit cinq livrés.

 Les  sept pains du 2é récit indiquent la grâce accordée à l’Eglise, nourrie et restaurée, comme on le sait, par les sept opérations du Saint-Esprit

**

Les 2 poissons

Récit 1,

 les deux poissons représentent les  deux personnages, le roi et le prêtre qui recevaient l’onction sous la loi ancienne

Récit 2

Les quelques poissons (Mtt15,36)  symbolisent ceux qui ont cru les premiers à Jésus-Christ, qui ont reçu l’onction en son nom, ont été envoyés pour prêcher l’Evangile, et affronter au nom dé ce poisson mystérieux la mer orageuse de ce siècle, en qualité d’ambassadeurs du Christ

 **

Nombre d’hommes

 Récit 1 :   5000 hommes

ce nombre représentait les hommes charnels qui avaient reçu la.loi et étaient esclaves des cinq sens

Récit 2 :   4000 hommes

 nombre qui désigne les hommes spirituels, à cause des quatre vertus de prudence, de tempérance, de force et de justice, qui forment ici-bas la vie spirituelle.

**

Les restes dans les corbeilles 

Récit 1

Les douze corbeilles de restes recueillis,  indiquent que les disciples du Seigneur,

ont été rassasiés par l’explication et les discussions de la loi même, que les Juifs avaient rejetée et abandonnée.

Récit 2

On emplit sept corbeilles des restes: ce qui désigne les sept églises, dont il est parlé dans l’Apocalypse , c’est-à-dire tous -ceux qui persévéreront jusqu’à la fin.

**

Remarque

Pour Augustin la foule du premier  récit est une foule de l’ancien testament

La foule du 2é récit est celle du Nouveau testament  

 

Laisser un commentaire