La passion de Jésus selon saint Jean

 Jésus tout le long de ce récit

domine la situation

Il est le  maitre des événements

lors de son arrestation ,chez Caïphe ,chez Pilate ou sur la croix

**

Dans le récit de la passion par saint Jean

On trouve en outre

de nombreuses anecdotes non signalées par les autres évangélistes

**

Au Jardin des oliviers

« Jésus, qui savait tout ce qui lui devait arriver, dit aux gardes

Jésus sait tout ;Il est divinement serein  

**

 : Qui cherchez-vous (Jn 18,4) ?

On retrouve souvent cette expression dans les évangiles

Ainsi, quand  les Grecs cherchèrent Jésus qui enseignait les foules

ou quand Jésus ressuscité vit Marie Madeleine prés du tombeau

 **

Il répondit c’est moi.

Ce qui en grec de dit « ego eimi » ou « Je suis »

Et qui en hébreu est le nom de Yaweh (celui qui est)

**

Les soldats alors tombèrent à terre

Le verbe employé en hébreu pour dire « tomber à terre »

 est le verbe employé quand les prêtres du temple se prosternaient devant Yahwé

**

On voit que ces versets mettent l’accent sur le divinité de Jésus

Il sait tout .il est « Je suis » et les gardes se prosternent devant lui 

**

Chez Caïphe

L’épisode (Jn 18,16à 18) ne se trouve que dans l’évangile de Jean

Jean fils de Zébédée est connu du grand prêtre

Cliquez ICI 

Il peut donc dire à la portière de faire entrer Pierre

La femme dit à Pierre tu « es un disciple de cet homme »

Elle ne dit pas « tu es un disciple du galiléen, comme il est dit dans les autres évangiles 

Puisque Jean était dans la maison; Cette femme n’était donc pas agressive

Mais Pierre ne sentit rien de cela,

**

Un peu plus tard cependant

 un soldat dit à Pierre

je  t’ai vu dans le jardin

 **

Jugement  de Caïphe

La question posée par Caïphe sur les disciples

 ne se trouve que dans Jean

Le grand prêtre interrogea Jésus sur ses disciples et sur sa doctrine (Jn 18,19 )

**

La gifle

La gifle donnée par le garde de Caïphe n’est signalée que par Jean (Jn 18,21-25)

**

Pilate

. On mena Jésus chez Caïphe, avant le chant du coq, , puis chez Pilate quand vint le matin

 Caïphe, a donc interrogé Jésus depuis minuit jusqu’au matin,

La plus grande partie du dialogue entre Jésus et  Pilate ne se trouve sont que dans Jean 

(Jn 18,29ss)

**

 Pilate pose la question aux Juifs 

« Quel est le crime dont vous accusez cet homme ?

 Puis il  entre dans le prétoire ?(seulement dans Jn 18,33)

parce qu’il voulait, loin des clameurs des Juifs, s’informer de tout.

il interrogea Jésus,

 « Es-tu  le roi des Juifs ?

puis « Qu’est ce que la Verité ? » (seulement dans Jn 18,38)

il donne à choisir entre Bar Abbas (le fils du pére) et Jésus (le fils de l’homme)

**

C’était à la 6é heure selon Jean

 **

La crucifixion

On trouve seulement dans l’évangile de saint Jean

La Pancarte en diverses langues (Jn 19,21) 

La tunique sans couture (Jn 19,23)

Les soldats se partagèrent les vêtements, mais non pas la tunique

Ainsi que les 3 phrases

Femme voici ton fils … puis il dit au disciple voici ta mére (19,26)

« Jésus, sachant donc que toutes choses étaient accomplies, dit : J’ai soif »(Jn 19,28).

Puis Sachant que tout était  achevé ,Jésus dit Tout est accompli  et penchant  la tête il rendit l’esprit (Jn 19,30)

** 

Jésus, sans se troubler, sans s’émouvoir, est maître de son destin

Cette sérénité est particulièrement montrée par saint Léon le grand

Cliquez ICI

 

 

Laisser un commentaire