Grégoire le grand : Les cent cinquante-trois poissons pris dans le lac de Tibériade .(Jn21,1ss)

Les apôtres prirent 153 poissons dans le lac de Tibériade

Quel est donc le mystère qui se cache derrière ce nombre ?

Nos bon pères de l’église sont vraiment intrigués ,perplexes

Ils cogitent ,se mettent la tête dans les mains

et excitent leurs méninges

**

Augustin a donné 2 explications différentes

Cliquez ICI

**

Grégoire en donne un autre

Bien qu’au début de son raisonnement

il semble copier Augustin   

**

17

10 ce sont les commandements

7 les dons de l’esprit 

**

Dans l’Ancienne Alliance,  il y a les dix commandements,

tandis que dans la Nouvelle, les fidèles reçoivent la force d’accomplir les mêmes œuvres

 par la grâce septiforme de l’Esprit-Saint,

…..Les sept [dons]nous sont accordés à profusion par le Nouveau Testament,

tandis que dix [commandements] nous sont imposés par l’Ancien,

 

 51

 Multiplions dix et sept par trois, nous obtenons cinquante et un :

Nous lisons dans l’Ancien Testament que la cinquantième année doit être appelée une année jubilaire,

pendant laquelle le peuple entier se repose de tout travail (cf. Lv 25, 11).

 Mais le vrai repos est dans l’unité, qui ne peut être divisée;

 en effet, là où il y a une fissure de division, il n’y a pas de vrai repos.

 

51×3= 153

 Multiplions cinquante et un par trois et nous tenons la somme totale des élus dans la patrie céleste,

 Il convenait que le filet jeté après la Résurrection du Seigneur prît le nombre de poissons

 qu’il fallait pour désigner les élus qui habitent la patrie céleste.

 

Laisser un commentaire