Grégoire le grand : »Morales sur Job » (livre 28)

Dans son livre 28 des « morales sur Job

Grégoire commente les versets du livre de Job (ch 38,1à11)

**

Sens allégorique

Au préalable  il explique qu’il est souvent nécessaire de chercher

le sens allégorique des textes

pour mieux comprendre les saintes Ecritures

Quand l’écriture mêle  des faits obscurs à des faits évidents

cela nous incite à chercher un sens mystique à la lettre du texte (morale 28,14)

**

Dans le chapitre de Job 38,1à11

il est question de la pierre angulaire

Or on sait que cette pierre est le Christ

qui soutient l’Eglise

**

L’Eglise

Dieu dit à Job :Ou étais tu quand je posais les fondements de la terre ?(Job 38,4)

Les fondements de la terre ou de l’église ce sont les prédicateurs

Qui eux mêmes s’appuient sur les bases que sont les docteurs

**

Le discernement

Qui en fixa les mesures ? (Job 38,5)

Le cordeau ou la mesure c’est le discernement

si important pour Grégoire le grand

Les fideles ont chacun une fonction dans l’église

Et chacun doit rester à sa place 

Le Seigneur  veut que chacun remarque que celui qui lui est inferieur

 le dépasse par quelque autre don (Morales 28,22) 

 **

Paul est un modèle de discernement (Morales 28,29)

Ainsi d’une part il interdit de circoncire les païens

et d’autre part le permet en fonction des circonstances   

**

La mer c’est le monde

Qui enferma la mer …..quand elle sortit bondissante (Job 38,8)

La mer c’est le monde  recouvert par un nuage sombre car il est dans l’ignorance

La mer en furie se revêt d’un nuage

 quand la cruauté des persécuteurs  de l’église est couvert du voile de la folie ( Morales 28,37) 

**

Je plaçais portes et verrous (Job38,10)

Les portes  sont les apôtres  qui nous protègent du mal (la mer)

**

Sens moral

Ensuite Grégoire donne une explication morale

Cette mer tumultueuse, c’est  notre cœur qu’agitent les pensées

 Il est revêtu d’un nuage  parce que le trouble et l’inquiétude

 l’empêchent de percevoir clairement la paix intérieure (Morales 28,44)

….les portes ce sont les vertus qui nous gardent du mal et la force de la charité

 

 

Laisser un commentaire