Ebroïn maire du palais des mérovingiens et l’évêque Leger d’Autun

Voici un résumé de  ce que raconte un moine d’Autun

Dans « sa vie de saint Leger »

**

Mort de Clotaire 3 (+ 673)

Ebroïn, maire du palais, gouvernait sous le roi Clotaire 3

Mais  Clotaire, mourut

Et les frères de Clotaire se disputèrent sa place  :

Voir la généalogie

Cliquez ICI

**

Léger soutient Childéric

Ebroïn soutient   Théodoric (ou Thierry)

Finalement, ce fut Childéric qui obtint le royaume de Neustrie, et celui de Bourgogne.

Et Ebroïn  déconfis dut s’enfuir

**

Ebroïn à Luxeuil

Quelques évêques, et particulièrement Léger, intercédèrent pour lui, et obtinrent qu’il ne soit pas tué ;Il fut alors  envoyé en exil au monastère de Luxeuil,

**

Childéric 2 (675) et Leger

Le roi Childéric estimait l’évêque Léger,

Mais Childéric ,devenu roi ,s’encanailla

et oublia ses devoirs de roi

Ce qui ne plût guère à Léger  qui ne se priva pas de le lui dire

Et le roi vit rouge

**

Le roi et Leger

La nuit où l’on célébrait à Autun les Vigiles du saint jour de Pâques,

le roi, déjà pris de vin ,  entra dans la cathédrale, et criant à haute voix, appela par son nom Léger,

lIl entra dans le baptistère ou se trouvait Leger et resta stupéfait devant  l’éclat des lumières, et  l’odeur du saint chrême,

 Mais quand Léger eut répondu à ses clameurs : Me voici,

 le roi ne le reconnut en aucune façon, et passa outre,

Cependant Leger

après avoir achevé le saint office, alla trouver le roi avec intrépidité, et, sans craindre sa colère, lui demanda avec de douces paroles pourquoi , pendant les solennités de cette sainte nuit, il avait été si irrité.

…le roi voulut le frapper de sa propre main, mais il en fut empêché par le sage conseil de quelques grands qui s’y opposèrent par la crainte de Dieu.

**

Leger et Ebroïn  à Luxeuil

Cependant Léger, fut arrêté à son tour

et à son tour envoyé au monastère de Luxeuil,

Leger y retrouvait Ebroïn  

Il était  tonsuré et portait l’habit de moine ;

Il feignait la concorde avec Léger

,parce qu’ils avaient tous deux subi une même sentence d’exil.

**

Mort de Childéric (+675)

Il fut frappé d’un coup mortel, pendant que, dans une forêt, il chassait en pleine sécurité

   **

Aussitôt que la mort de Childéric fut connue, les exilés revinrent

Ebroïn, oubliant l’amitié qu’il avait si récemment promise à Léger, voulut le faire arrêter

et envoya des complices attaquer la ville d’Autun

**

Ce fut alors le commencement d’un long martyr pour Leger

Cliquez ICI 

 

Laisser un commentaire