La règle de Colomban (543-615) est elle applicable ?

Une règle impossible à suivre

La règle de Colomban ?

 c’est  n’importe quoi !

**

Impossible à pratiquer

Inhumaine 

montrant un profond mépris pour la dignité de l’homme 

et lui retirant toute liberté

Une règle pour esclaves !

**

Il faut obéir au doigt et à l’œil

sans murmurer

 « Si un frère murmure il est coupable de désobéissance

  et en ouvrant aux autres la porte de la contradiction

 il doit être considérée comme le destructeur d’un grand nombre » 

**

Il faut être  pauvre

Ce n’est pas leur fortune qu’on leur réclame mais leur volonté 

**

Le « pénitentiel » qui termine la règle est abominable

Les moines sont punis avec des coups de fouets

Le nombre de coups  infligés variaient de 6 à 200

**

Le travail des moines

Il  est dit  que Colomban et ses disciples défrichaient la terre

Ce qui est vrai !

Mais comment étais ce possible avec un tel règlement ?

**

Ils étaient affamés.

Comment auraient ils pu travailler ?

A tous Colomban ne permet que les légumes  de la farine détrempée dans l’eau et un petit pain  

Le jeûne doit être quotidien

**

Ils avaient pas le temps

Ils passaient leur vie à chanter

75 psaumes et 25 antiennes pour les grandes fêtes

Parfois même tous le psautier   

**

Comment pouvaient-ils travailler , se cultiver et s’épanouir avec un tel rythme ?

Et pourtant !

**

Une  flopée de futurs saints évêques 

Que d’illustres personnages 

que de fils de rois vinrent se mettre à l’école de Colomban

**

Il ya donc un mystère

Cette règle était elle vraiment appliquée ?

Certaines anecdotes dans les vies des saints peuvent nous donner qes doutes

**

Il est écrit  dans la vie de  Colomban qu’il mangea ,

au cours d’une des ses  pérégrinations

des cailles avec ses compagnons

Il est écrit dans la vie de saint Gall

qu’il capturait dans son filet les poissons du lac de Constance

**

Il semble que la cervoise était la boisson habituelle des monastères colombaniens

**

L’esprit de la règle et non la lettre

Que la règle fut exigeante, très exigeante 

D’accord !

Cela devait plaire à des barbares

qui restaient beats d’admiration 

devant une telle façon de vivre

**

Cependant il ne faut sans doute  pas prendre ce  règlement  à la lettre 

Mais en conserver l’esprit

**

Colomban lui même

dit qu’il faut faire la part des choses

bien  discerner entre le bien et le mal

et que trop de mortifications peut devenir un vice

 **

Suivre le Christ  est exigeant 

il faut être prêt à tout pour lui

il faut le prier  sans cesse

mais rester humain

**

Du reste dans le préambule de la règle, Colomban écrit 

avant toute chose apprenons à aimer Dieu de tout notre cœur …

et le prochain comme nous mêmes

 

Laisser un commentaire