La prière de David (2 Samuel 7,18,) et celles du Serviteur d’Isaïe

Yahvé

par l’intermédiaire du prophète Nathan avait promis à David

d’affermir  sa royauté  pour toujours

Ta maison et ton règne seront pour toujours assurés, ton trône sera pour toujours affermi. (S 7,16)

**

David aussitôt rend grâce à Dieu

par une longue prière

où il ne cesse de se dire le serviteur   (7,_20,21,25,26,29)

**

Cette prière n’aurait elle pas été composée par les scribes en exil à Babylone

par des contemporains du deuxiéme Isaïe ?

 

Comparaison avec le serviteur d’Isaïe

2S 7,29   : La maison de ton serviteur sera bénie à jamais

Is 49 3   : Tu es mon serviteur en qui je me glorifierai

**

Yahvé est le rédempteur

2S 7,23    : Y a t il un autre peuple que Dieu soit allé racheter 

Is 48.17   : Ainsi parle Yahvé, ton rédempteur, le Saint d’Israël:

**

Yahvé instruit son serviteur

2 S 7,21   : Tu as eu cette bonté d’instruire ton serviteur

Is 48,18   : Moi, Yahvé , ton Dieu, je t’instruis pour ton bien, Je te conduis dans la voie que tu dois suivre

Is 54,13    : Tous tes fils seront instruits par Yahvé (Is 54,13)

**

Pour toujours

2S7,24     : Tu as établi ton peuple pour qu’il soit à jamais

Is 55.3     : Je traiterai avec vous une alliance éternelle, Pour rendre durables mes faveurs envers David.

Is 55.5     :  A cause de Yahvé, ton Dieu, du Saint d’Israël, qui te glorifie.

**

La parole

Peu importe le temple

Ce qui importe c’est la parole de Dieu 

 A cause de ta parole, et selon ton cœur, tu as fait toutes ces grandes choses pour les révéler à ton serviteur.( 2S 7,21)

Maintenant, Éternel Dieu, fais subsister jusque dans l’éternité la parole que tu as prononcée sur ton serviteur et sur sa maison, et agis selon ta parole (2S7,25).

 Seigneur Éternel, tu es Dieu, et tes paroles sont vérité,(2S7.29 )

Veuille donc bénir la maison de ton serviteur, afin qu’elle subsiste à toujours devant toi! Car c’est toi, Seigneur Éternel, qui a parlé, et par ta bénédiction la maison de ton serviteur sera bénie éternellement.

**

On sait que le livre du Deutéronome s’est d’abord appelé

« Paroles »  

avant de devenir « deutero –nome »

c’est-à-dire la deuxième loi  

qui reprend celle du Sinaï

en tenant de l’expérience faite par les juifs  au cours du temps

**

Ce sera désormais  l’enseignement des prêtres et des scribes

 au retour de l’exil

 

Laisser un commentaire