Gerbert est excommunié par le pape Grégoire V

Le pape Grégoire V 

choisit son nom

car il veut comme Grégoire le grand

réformer l’église

**

Il est l’ami et le protecteur des moines qu’il soutient contre les prélats

il est profondément attaché aux prérogatives du Saint Siège

et ne peut accepter le réquisitoire prononcé contre la papauté par les évêques de France

lors du concile de Saint-Basle

cliquez ICI

 

Excommunication des évêques

En 994, le nouveau pape, ayant réuni un nouveau concile à Ingelheim,

se prononce donc  contre les décisions du concile de Saint-Basle,  

et excommunie Gerbert et ses amis évêques.

**

Gerbert reconnaît sans conteste la primauté du pape,

 mais il dit que ce dernier n’a pas à intervenir directement dans les affaires de sa province,

le concile de Nicée ayant défini les rôles dans les conciles provinciaux.

**

Il écrit à Seguin archevêque de Sens

et lui reproche de se soumettre  à l’interdit  de célébrer les offices  et de baptiser les enfants

**

« Nous disons qu’il n’appartient qu’à Dieu

et non à un homme de condamner ce qui parait juste

…Pierre le premier  pape de Rome ,prince des apôtres,  nous crie

qu’il faut mieux obéir à Dieu qu’aux hommes

…Paul le proclame

Si quelqu’un vous prêche une doctrine contraire à celle que vous avez reçu,

fut il un ange du ciel, qu’il soit anathème

**

…Je le dis sans hésiter, si l’évêque de Rome lui même prêche contre son frère ,

s’il refuse d’écouter les avertissements réitérés de son église ,

il doit être traité comme un païen et un publicain

car plus la dignité est grande plus la chute est profonde

**

….que s’il nous déclare indigne de la communion ,

il ne pourra nous séparer de la communion du Christ …..

…vous n’avez donc pu être suspendu de la communion comme des accusés convaincu ou avouant leurs faute ..vous qui n’avez jamais évité les très saints conciles

**

Le pape Léon le grand écrit :

le privilège de Pierre cesse partout ou le jugement ne procède  pas de l’équité

…L’épiscopat qui est un partout, comme l’église catholique est une

ne soit pas  seulement  dépendre d’un seul

….la loi commune de l’église  doit reposer sur l’évangile  

(Jean Leflon : « Gerbert » aux  edt de Fontenelle p 287ss)

 

Laisser un commentaire