Héloïse et Abélard : Faut il les réhabiliter ?

C’est honteux !

Abélard (1079-1142) est un monstre !

Heloïse (1100- 1164) aussi !

**

On épilogue sur leur amour interdit

sur leur enfant dénommé Astrobale

sur leur mariage en cachette

pour ne pas nuire à la réputation d’Abélard

**

Ils ont fauté oui !

Ils l’ont regretté !  Sans doute

Ils en ont souffert ! Certainement

car il se sont vraiment aimés

preuve en est leurs nombreuses lettres

et le récit d’Abelard

sur « l’histoire de mes malheurs »  

**

Ils n’ont eu de cesse ensuite de rechercher

à être tout à la fois

dévoué à à Dieu

et à être fidele aux engagements de leur amour 

**

Abélard  et le Paraclet  

En 1122 Abélard se fait moine à Saint Denis .

mais la communauté se révolte contre lui

car il n’admet pas la légende de saint Denis

**

Il  demande donc à Suger l’autorisation de vivre à l’écart 

et s’installe prés de Troyes

à Nogent sur Seine 

où il construit une  chapelle dédiée au Saint-Esprit Paraclet.

**

De 1125 à 1133,il est nommé abbé à l’abbaye de  Saint Gildas de Rhuis

dans le Morbihan

ce qui veut dire qu’il a retrouvé une certaine légitimité

 **

Héloïse prieure au Paraclet

Héloïse s’est retirée dans le couvent d’Argenteuil

où elle avait fait ses études, et en devient prieure.

** 

Mais en 1129, les sœurs  sont expulsées par l’abbé Suger

qui revendique la possession de ce domaine.

Sans doute un alibi !

Cela devait le démanger… le brave Suger

que la femme d’Abélard soit devenue prieure

**

Abélard propose aussitôt à Héloïse 

de  s’installer sur les terres du « Paraclet » restées vacantes

et rédige une règle plus adaptée aux sœurs que celle des bénédictins 

**

En 1131, le Pape Innocent II confirme la création du Paraclet.

En 1147, le pape Innocent III érige le prieur au rang d’abbaye

et Héloïse en devient la première abbesse

ce qui prouve qu’Héloïse aussi retrouve une certaine légitimité 

**

Retour d’Abélard au paraclet

En 1132  Abélard s’enfuit de l’abbaye de St-Gildas,

 chassé par les moines qui en voulaient à sa vie !

Il se réfugia au monastère du Paraclet, dirigé par sa femme Héloïse.

**

Oh !la ! la !

ça plait pas !

**

Abélard y prêche souvent,

et écrit même une centaine d’hymnes pour les moniales.

mais en 1136 ,à la  suite au scandale de sa présence auprès de sa femme

Abélard reprend son enseignement sur la montagne ste-Geneviève …

**

Abélard et Pierre le vénérable

En 1140, il est à nouveau accusé d’hérésie par St-Bernard

mais , Abélard est accueilli par Pierre le Vénérable, abbé de Cluny,

 qui l’installe au prieuré clunisien de Saint-Marcel,

 près de Chalon sur Saône

**

Abélard  meurt en 1142.

et à la demande d’Héloïse, Pierre le Vénérable autorise

 le transfert de son corps au Paraclet

,En 1164, Héloïse, fut enterrée à ses côtés.

Pierre le Vénérable  aurait il  été aussi bienveillant pour des « malfrats » ?

**

Evidemment toute cette histoire n’est pas banale

Abélard et Héloïse n’ont il pas essayé d’être sincère avec eux mêmes

n’ont il pas été à la recherche de la vérité

tout en se trouvant dans une situation plus qu’instable  ?

Peux t on les juger ?

Laisser un commentaire