Saint Bernard et la croisade

Saint Bernard aurait prêché à Vézelay  pour la croisade des rois

ce qui n’est pas sûr

car il n’en reste aucune preuve

**

Toujours est il

qu’il prêcha plus tard pour encourager

les nobles à se croiser

 à la demande expresse  du roi Louis VI

**

Le moine Geoffroi dans « sa vie de saint Bernard »  écrit

 Nous pouvons affirmer que Bernard  ne fut pas le premier moteur des croisades

 Le bruit du fâcheux état où se trouvait Jérusalem avait déjà remué fortement l’âme d’une foule de gens;

Déjà aussi l’homme de Dieu avait été sollicité par le roi des Français,

 non pas une seule fois seulement, mais plusieurs,

et pressé par des lettres apostoliques, de se mêler de la chose.

**

 Il ne consentit cependant à parler et à donner son avis sur un tel sujet,

 que lorsqu’enfin le souverain pontife lui eut prescrit,

 par une épître adressée à tous les fidèles,

 comme l’interprète naturel de l’Eglise romaine,

 d’exposer aux peuples et aux princes la nécessité de la croisade.

**

 La teneur de cette lettre était que les uns et les autres devaient, par pénitence et pour la rémission de leurs péchés, aller à Jérusalem, soit pour délivrer leurs frères, soit pour sacrifier leur vie pour eux.

  L’Eglise d’Orient n’obtint pas, il est vrai, le bonheur d’être délivrée par l’expédition dont il s’agit;

 mais au moins l’Eglise céleste se remplit d’ames pieuses, et put se réjouir.

 Que si, dans cette occasion, il a plu au Seigneur d’arracher non pas le corps de beaucoup d’orientaux aux païens,

 mais l’âme de plusieurs occidentaux au péché, qui osera lui dire :

« Pourquoi, Seigneur, en as-tu agi ainsi?»

**

Geoffroi ajoute :

Plus tard  à cause du mauvais succès de la croisade  des murmures s’élevèrent  contre Bernard

**

 « Nous ne devons pas taire que Bernard ayant excité par ses prédications à marcher pour la délivrance de Jérusalem certains hommes, soit par ignorance, soit par malignité, s’élevèrent contre lui en criant au scandale, vu que cette expédition eut une issue malheureuse.

(Vie de saint Bernard par  Geoffroi moine de Clairvaux)

http://remacle.org/bloodwolf/historiens/geoffroi/bernard3.htm#V 

Laisser un commentaire