Le père Libermann est il le fondateur de la congrégation du Saint Cœur de Marie ?

Qui a fondé la congrégation des missionnaires  du Saint Cœur de Marie

devenue la congrégation des pères du saint Esprit ?

 **

Est-ce Libermann qui a rédigé les constitutions de l’institut ?

Est-ce  Le Vavasseur qui en a eu l’idée ?

Est ce  Tisserant qui les encouragea ?

**

Non ! aucun d’entre eux !

dit Tisserant  lui même

C’est Marie, la fondatrice 

**

Les jésuites  ont pour fondateur saint Ignace

 et pour premier missionnaire, Saint François Xavier

Ici rien de semblable !

**

Pour une œuvre  qui épouvante  par son étendue et sa difficulté

,point d’hommes à prodiges ou à grands talents ;

…Parmi nous, seulement des  gens de bonne volonté ,

réunis ils ne savent pas trop comment ! (Notes et Docuements sur le P Libermann 1 p 592)

**

 Fréderic Le Vavasseur  (1811-1882) 

originaire de  Bourbon (la réunion)

est séminariste à Issy les Moulineaux

http://www.mi-aime-a-ou.com/pere_levavasseur.php

** 

Parti en vacance à Bourbon ,il fut troublé par la misère  des noirs

**

L’état de dégradation et surtout le délaissement des pauvres noirs esclaves de Bourbon

,l’enflamma du désir de procurer  quelques secours spirituels aux négres de son pays :

Il venait de voir de près l’abandon de ces pauvres infortunés

 et son cœur  avait été ému  par ce triste spectacle

**

Revenu en France dans le cours de l’été 1836… il se hâte d’aller voir son ancien guide spirituel pour lui faire part de ses inquiétudes (ND1 p593)

**

C’est en 1839 que Le Vavasseur va vraiment déclencher la fondation de l’œuvre en écrivant une lettre décisive à Libermann 

Cliquez ICI

**

Eugéne Tisserant (1814-45)

fils d’un pharmacien français et d’une mère haïtienne

Il est aussi séminariste  à Issy

Il avait souvent entendu parler des vices du peuple haïtien  fruits de son ignorance et des pernicieux exemples des mauvais prêtres …mais il s’était contenté de gémir devant Dieu et de prier Marie (ND 1 p 594)

**

Un jour Le Vavasseur lui parle de sa préoccupation au sujet des esclaves de  Bourbon

mais plusieurs semaines s’étaient écoulées avant que je reconnus que mon bon confrère avait peut être l’intention de m’intéresser en faveur des noirs de Bourbon (ND1,p 631)

 **

Tisserant adhère donc  au projet de le Vavasseur  et comme il avait une grande dévotion pour Marie

c’est lui qui donnera à la nouvelle congrégation le nom

« Société du saint cœur de Marie »

**

François Libermann (1802-1852)

Il fut

Le troisième que Marie se  choisit dans l’ordre du temps était destiné à en devenir le père et le guide(ND1 595)

**

Le Vavasseur  qui l’avait souvent entretenu du malheur et du délaissement de ses pauvres noirs de bourbon lui écrivit en mars 1839 pour le consulter sur le projet de venir au secours spirituel  des esclaves de cette colonie et des iles environnantes ND1 P598

C’est alors que Libermann prit les choses en main 

Cliquez  ICI

**

Le père Desgenettes

C’est le curé de Notre Dame des Victoires

cliquez ICI 

**

Il est aussi le fondateur de l’archiconfrérie du « cœur Immaculée de marie » pour la conversion des pecheurs

http://www.notredamedesvictoires.com/charles-desgenettes/

Il joua ,sans trop s’en rendre compte ,un rôle important

au début de la société du saint cœur de Marie

en incitant le père Tisserant

à se mettre aux service « des pauvres pécheurs »  

**

C’est à Notre Dame des victoires

que Libermann célébra « une première messe » assisté par Le Vavasseur Desgenettes  

Cliquez ICI   

Laisser un commentaire