Comparaison entre les débuts d’une congrégation religieuse et les débuts de l’église

Il est instructif de comparer les débuts d’une  congrégation religieuse missionnaire

telle  que celle qui fut fondée par le père Libermann en 1841

et les débuts de l’église

 **

La Joie ?

Luc dans les « actes des apôtres » raconte l’épopée des premiers missionnaires

qui fondèrent des  communautés

à travers tout le moyen Orient

au début de l’histoire de l’église

**

Ce fut dans la joie

et sous l’action rafraichissante du souffle de l’esprit

que les apôtres partirent en mission

même au moment des difficultés

Ce jour là ,les apôtres se retirèrent de devant le sanhédrin, joyeux d’avoir été jugés dignes de subir des outrages pour le nom de Jésus.

Et chaque jour, dans le temple et dans les maisons, ils ne cessaient d’enseigner, et d’annoncer la bonne nouvelle de Jésus Christ (Act 5,42).

**

Libermann ,Tisserant, Levavasseur

fondateurs de la nouvelle congrégation

au 19é siècle

sont graves ,

Sur leurs épaules repose le poids du « salut des noirs »

**

On ne sent pas chez eux la joie de l’esprit

d’autant plus que les débuts de leur communauté furent douloureux

Libermann a des ennemis à Rome

puis les premières missions qui eurent lieu en Afrique furent catastrophiques

Cliquez ICI

**

Il est vrai que Pierre et Paul aussi n’étaient pas toujours sur la même longueur d’onde

mais combien de fois  ils est question  dans les « actes » du souffle joyeux de l’esprit

**

La liberté

Les premiers disciples de Libermann  sont fervents, certes !

généreux ,mais sous tension

renoncés ,obéissants, mais  soumis

**

Quels sont donc tous ces règlements, ces constitutions, ces coutumiers  que l’on veut imposer aux communautés ?

Ainsi lorsque les premiers jeunes missionnaires partent pour l’Afrique en bateau

l’un d’eux Audebert rend compte à ses supérieurs d’une façon très méticuleuse

du règlement qu’ils suivent tous en commun

A 5h 15 oraison, 6,15 messes à plusieurs  autels, 7 heures déjeuner ,11h 15 examen 12h diner ,1h15 bréviaire ,3 heures promenade libre en étudiant, 7 h souper 9 h, coucher ( ND5, p208 )

**

C’est un règlement pour des novices ou des moines ..mais pas pour des hommes  responsables en mission .

Qu’ils soient libres « au grés de l’esprit »

Ces règlements ne sont pas évangéliques

**

Oui ! il faut faite la volonté de Dieu

mais ne pas confondre volonté de Dieu avec des règles imposées

**

La vie de communauté  

Les premiers  chrétiens vivaient en communauté

mais ne perdaient pas leur liberté

La vie en communauté est une richesse

mais ne doit pas être un carcan 

 

Laisser un commentaire