Le père Eugène Tisserant : Vie de communauté et dévotion à Marie

En 1839 Le Vavasseur ,encore jeune séminariste,

à Issy les Moulineaux 

cherchait des prêtres  volontaires

pour évangéliser l’île de Bourbon (La Réunion )

**

Plusieurs fois déjà, il en avait parlé à son ami Eugéne Tisserant

séminariste et créole comme lui

mais qui, lui , désirait partir en Haïti

car sa mère était haïtienne 

**

La vie de communauté  

Or un jour Le Vavasseur vint le voir  

Il me dit qu’il aurait quelque chose à me communiquer ;

et sans lui laisser le temps d’ajouter autre chose

 je lui réponds que je présume bien qu’il va me parler de ses noirs de Bourbon

 de même que moi j’allais lui parler  de  ceux de saint Domingue ,

mais que probablement je ne pourrai me décider ni pour Bourbon ni pour saint Domingue

 parce que je désire avant tout n’aller dans l’un ou l’autre de ces pays qu’en communauté 

Le Vavasseur lui répondit :

 C’est précisément cette vie de communauté que je viens vous proposer

**

Tel était mon souhait le plus ardent et je me trouvais de suite au comble de ma joie

et dés ce moment ,J’oubliais mon désir  d’aller à saint Domingue pour voler de préférence à Bourbon

,où je serai en communauté ,serviteur des esclaves ,sous le joug de l’obéissance ,

Je ne pensais plus qu’ à rendre grâce à marie d’avoir ainsi comblé les voeux qu’elle avait mis dans mon cœur  (ND1 p 647)

**

Plus tard Tisserant écrivit

Mon désir  serait bien  de me rendre en Haïti  mais  qu’avec plusieurs  prêtres  ,hommes remplis de l’Esprit de Dieu,qui réunis à moi s’occuperaient  spécialement des habitants les plus délaissés de l’ile

(ND1 p 652 )

**

La Société du saint Cœur de Marie

Le jeune  Tisserant 

rencontrait souvent l’abbé Desgenettes ,le curé de Notre dame des victoires

 grand dévot du cœur de Marie et fondateur de l’archiconfrérie de notre dame des victoires 

 Cliquez ICI

 C’est ainsi que ce fut sous l’impulsion du jeune Tisserant

que la nouvelle congrégation fut appelée

la société du  saint cœur de Marie »

 

 

Laisser un commentaire