Le père Lachaise (1624 1709 ) :Le confesseur de Louis XIV

Le  père Lachaise, est un jésuite qui  fut  le confesseur de Louis XIV pendant trente-quatre

ans

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_d’Aix_de_La_Chaise

**

Saint Simon dans ses mémoires dit du père Lachaise

 «C’est un esprit médiocre ,mais d’un bon caractère ,

juste, droit, censé ,sage, doux, modéré  fort ennemi de la violence et des éclats »

D’autres disent tout simplement  que

c’était un mou qui n’a jamais cesser de se défiler

**

Le confesseur

Cependant ,le roi soleil acceptait de se mettre à genoux devant son confesseur

ce qui n’était pas le cas de Henri IV devant le père Coton

**

Les amours du roi

Entre madame de Montespan qui le hait

 et madame de Maintenon ,la dévote, qui ne l’appréciait guère  

il avait fort affaire

**

Il s’absente et  se sauve dans la campagne quand se présente des cas litigieux

Un jour la Montespan , qui enrageait de voir des rivales prendre sa place, éclate et dit

« C’est la faute à  La Chaise de commodité »   

**

Lachaise veut  bien célébrer le mariage du roi avec la Maintenon mais en cachette

**

Le gallicanisme

Quand Bossuet et sa clique défendirent  le gallicanisme

Lachaise ne dit rien ou tergiverse

On le qualifie  alors d’énigmatique

lui, le jésuite qui a promis une fidélité totale au pape

**

Les jansénistes

Il est aussi énigmatique quand il invite le roi

à ne pas être trop dur avec les soeurs de Port royal

qui étaient vilipendés par la Maintenon

et rejeté par les autres jésuites 

**

L’édit de Nantes

il s’ absente !

**

Il n’est donc pas étonnant que dans sa célèbre lettre au rois Louis XIV

Fénelon écrit

**

Pour votre confesseur, il n’est pas vicieux, mais il craint la solide vertu, et il

n’aime que les gens profanes et relâchés; il est jaloux de son autorité, que vous avez

poussée au-delà de toutes les bornes. Jamais confesseurs des rois n’avaient fait seuls les

évêques, et décidé de toutes les affaires de conscience.

Vous êtes seul en France, Sire, à  ignorer qu’il ne sait rien, que son esprit est court et grossier,

Les jésuites même le méprisent et sont

… Vous avez fait d’un religieux un ministre d’État .

Il va  toujours hardiment, sans craindre de vous égarer; il penchera toujours au relâchement

et à vous entretenir dans l’ignorance.

(lettre de Fénelon à Louis XIV)

 http://www.jeuverbal.fr/fenelonLXIV.pdf

Laisser un commentaire