Les réformes de Paul IV

La daterie

C’est le bureau des faveurs pontificales  

une sorte de banque

Il y circulait beaucoup d’argent

En s’y attaquant Paul IV allait tarir une grosse source de revenus pour la papauté

Il n’en a  cure !

Il  réunit une commission de 62 membres  pour s’en occuper

un vrai régiment !

Parmi eux Laynez le jésuite  et Ghislieri le futur pape Pie V

**

Puis c’est une offensive générale contre la simonie

**

Les nominations

Paul IV examinait à la loupe les candidats aux sièges épiscopaux

avec un telle attention qu’en 1558 on ne comptait pas moins que 58 sièges vacants

Il prononça un discour sévère aux cardinaux en leur reprochant leurs  manières de vivre ….

 (on croirait entendre le pape François ) 

**

L’inquisition

En 1542 le pape III établissait 2 inquisiteurs le cardinal Carafa ,futur Paul IV, et Alvarez de Toledo 

Leur premier souci était  de surveiller la diffusion des livres luthériens et la propagande hérétique

,que pratiquaient les marchands allemands  en se glissant par le voie de Venise à travers l’Italie  (Hefele 9 p 508)

**

Le concile

Paul IV  n’avait jamais témoigné beaucoup de sympathie pour le concile

Il le tenait  pour une simple réunion de théologiens et canonistes, théoriciens ,discutailleurs ,bavards ,incapables d’aboutir

Le fondateur des théatins était pour les mesures pratiques ,promptes ,faciles et rapides à exécuter

**

Le  cardinal Ghislieri au Saint Office

Paul IV  devenu pape choisit le cardinal  Ghislieri (le futur PieV )

comme « ’inquisiteur général de la chrétienté »

A deux ils vont se consacrer totalement à la reforme

**

Les moines et le clergé

Le saint Office commença par une attaque en règle contre les moines vagabonds qui pullulaient à Rome et qui véhiculaient des doctrines protestantes  

« Ils firent emprisonner tous les moines vagabonds dans les cachots de l’inquisition

En 10 jours on en compte plus de 200

 Ils furent poursuivis comme apostats et simoniaques (Hefele 9 p 515)

**

Le clergé des paroisses fut surveillés ,

Les clercs inoccupés furent pourchassés

La terreur régnait à Rome

**

Les évêques hors de leur résidence étaient sommés de rentrer chez eux

A Rome ils étaient 113 en 1556

ça craint !

A la fin du pontificat, ils ne restaient à Rome que les évêques aux services du saint Siege

**

Le peuple

La réforme devient universelle

Elle s’étend à tous ,à la vie privée comme à la vie publique

Le carnaval est sévèrement réglementé

Les délinquants étaient envoyés en prison ou aux galères

les manquements graves à la morale ,

les manquement aux jeûnes et à l’abstinence furent sévèrement puni

(On se croirait à Tombouctou en 2013)

** 

L’index

Le Saint office surveilla aussi l’imprimerie et le commerce des livres ,

le Talmud ,le coran les pamphlets luthériens et les traités de Calvin   

Laisser un commentaire